Un trésor de pièces gauloise dévoilé à Metz

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/11/2012 à 18H48
Des pièces gauloises découvertes en 2010 en Moselle

Des pièces gauloises découvertes en 2010 en Moselle

© Jean-Christophe Verhaegen / AFP

Un ensemble rare de 1165 pièces gauloises et d’autres objets exceptionnels découverts en 2010 à Bassing (Moselle) a été présenté à la presse jeudi à Metz

Le caractère "rarissime" de la découverte réside dans la quantité de pièces trouvées en Lorraine, a précisé Jean-Denis Laffite, responsable scientifique à l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Le dépôt monétaire est composé de 1111 pièces d'argent, trois d'or et 51 de cuivre, toutes émises au cours du premier siècle avant notre ère. "D'un  point de vue numismatique, c'est une découverte majeure", a estimé l'archéologue.

Un nombre de pièces exceptionnel
A titre de comparaison, il a rappelé que moins de 300 pièces ont été découvertes sur le site archéologique d'Alésia (Côte-d'Or) dans le cadre des recherches qui y sont menées depuis le 19e siècle.

Le trésor de Bassing est composé de pièces en provenance de différentes régions de France, du Val-de-Loire, de Lyon ou Clermont-Ferrand, ce qui témoigne de relations entre les peuples de ces régions.

Les deux kilos d'argent extraits vont permettre des "analyses scientifiques et statistiques", notamment pour étudier l'origine du métal, a précisé Jean-Denis Laffite.

La découverte a été faite sur le site d'une exploitation agricole
Un "poignard exceptionnel", du mobilier militaire, des bijoux, ou encore une concentration rare de 123 fibules (broches vestimentaires), ont également été mis au jour sur les 3,5 hectares du site aristocratique gaulois de Bassing, à une cinquantaine de kilomètres de Metz.

Un établissement rural composé de bâtiments de bois, d'une exploitation agricole et d'habitations, y a été découvert lors des fouilles archéologiques menées dans le cadre des travaux de la deuxième phase de la LGV (Ligne à grande vitesse) Est, en 2010.

Dans le cadre du même chantier, un ensemble exceptionnel de sépultures datant du néolithique a également été mis au jour à Gougenheim (Bas-Rhin), un site de "dimension européenne", selon les archéologues.

Sur un site de 4 hectares à une vingtaine de kilomètres de Strasbourg, les fouilles  avaient révélé une trentaine de fosses circulaires abritant 44 squelettes d'adultes et d'enfants.