Un tableau des frères Le Nain restauré pour une grande exposition aux Etats-Unis

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/05/2016 à 16H40
Détail de "Saint Michel dédiant ses armes à la vierge" des frères Le Nain (17e siècle) Nevers, église Saint-Pierre

Détail de "Saint Michel dédiant ses armes à la vierge" des frères Le Nain (17e siècle) Nevers, église Saint-Pierre

© Culturebox / Capture d'écran

C’est un trésor national qui s’apprête à traverser l’Atlantique. Un immense tableau du 17e siècle, "Saint-Michel dédiant ses armes à la vierge" prêté le temps d’une grande exposition internationale consacrée aux frères Le Nain. Pièce maîtresse de l’évènement, le tableau est en cours de restauration à Nevers avant de s'envoler vers les Etats-Unis

Reportage : R.Guillon, T.Gomes, C.Gavignet
 
Il a quitté l’église Saint-Pierre de Nevers où il est conservé depuis deux cents ans pour subir une petite cure de jouvence, avant un long voyage loin des terres bourguignonnes. Le "Saint Michel dédiant ses armes à la vierge" des Le Nain, illustres peintres français du 17e siècle, va rejoindre dans quelques semaines, et après une légère restauration, les Etats-Unis, pour une exposition internationale consacrée aux trois frères, Antoine, Louis et Mathieu Le Nain.
 
Exposition montée en coopération avec le Louvre-Lens, le Kimbel Art Museum de Fort Worth au Texas et le Legion of Honor de San Francisco en Californie, et dont la pièce maitresse sera ce chef d’œuvre pictural. Après son escapade américaine, le tableau sera exposé au Louvre-Lens avant de retrouver sa place dans l’église Saint-Pierre de Nevers à l’été 2017.
 
Saint Michel dédiant ses armes à la Vierge (Le Nain) - Nevers, église Saint-Pierre

Saint Michel dédiant ses armes à la Vierge (Le Nain) - Nevers, église Saint-Pierre

© RMN-Grand Palais / Daniel Arnaudet / Jean Schormans
 
L’exposition consacrée aux frères Le Nain débutera au Texas du 22 mai au 11 septembre, puis en Californie du 8 octobre au 29 janvier 2017, pour s’achever au Louvre-Lens de mars à juin 2017.
 
En attendant le tableau est visible jusqu’au 8 mai au Musée de la faïence et des beaux-arts de Nevers.