Un nouveau mandat pour Catherine Pégard à la tête du Château de Versailles

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/09/2016 à 13H53
Catherine Pégard reste présidente du Château de Versailles

Catherine Pégard reste présidente du Château de Versailles

© Stéphane Grangier / Prismapix / AFP

Catherine Pégard a été reconduite pour trois ans à la tête de l'établissement public du Château de Versailles, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, lors du compte rendu du Conseil des ministres.

Ancienne conseillère de Nicolas Sarkozy, Catherine Pégard, âgée de 62 ans, avait été nommée en août 2011 à ce poste prestigieux de présidente du Château de Versailles et avait pris en octobre suivant la tête d'un site caractérisé par son gigantisme (830 hectares de parc, 2.300 pièces).
 
Catherine Pégard "a plutôt un bon bilan, elle a été renommée", a indiqué Stéphane  Le Foll. "Cela prouve, pour certains qui peuvent toujours en douter, que dans  ce domaine des nominations,  il y a de la part du gouvernement et du président de la République un respect de l'ensemble des sensibilités. On ne fait pas des choix qui pourraient être orientés".
 
Pour sa part, la ministre de la Culture Audrey Azoulay estime dans un  communiqué que "le nouveau mandat de trois ans sera l'occasion d'ancrer mieux encore la responsabilité sociale du château : ouverture de l'établissement aux scolaires le jour habituel de fermeture, diversification des publics, ouverture  sur le Grand Paris et exemplarité en matière de développement durable".

Plus de 6000 m2 supplémentaires ouverts au public

Le parc, le musée et le château de Versailles ont reçu 7,4 millions de personnes en 2015, une fréquentation en baisse de 14% depuis le début de l'année, un recul attribué aux menaces terroristes.
 
Catherine Pégard peut se prévaloir d'avoir maintenu inchangés les tarifs de visite et d'avoir drainé plus de 70 millions d'euros de mécénat en cinq ans dans un établissement financé à 60% par ses ressources propres. Plus de 6.000  m2 supplémentaires ont été ouverts au public, dont Trianon-sous-bois,  entièrement restauré, ainsi que le Bassin de Latone. Un centre d'accueil des visiteurs a ouvert ses portes dans le Pavillon Dufour.
 
Une reconduction dans ses fonctions n'allait cependant pas de soi pour cette ex-journaliste marquée à droite, même si peu de noms de possibles concurrents avaient circulé ces dernières semaines.