Un astrolabe du XVIe siècle rentre en Suède quatorze ans après avoir été dérobé

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/08/2013 à 17H30
L'astrolabe a été fabriqué en 1590 en Allemagne

L'astrolabe a été fabriqué en 1590 en Allemagne

© HO/AFP

Un astrolabe du XVIe siècle a été rendu ce mercredi à un musée suédois auquel il avait été volé voilà quatorze ans.

"Il a été rendu aujourd'hui et est exposé dès maintenant", a déclaré Bengt Kylsberg, conservateur du château-musée de Skokloster, près de Stockholm, où l’astrolabe avait été volé. Il a précisé que l’objet était "en bon état" et qu'il n'y avait "aucune trace indiquant où il a pu être" pendant ces années où il a disparu.
Après quatorze ans d'absence, l'astrolabe est à nouveau exposé

Après quatorze ans d'absence, l'astrolabe est à nouveau exposé

© HO/AFP
L'astrolabe, en cuivre et en argent, a été fabriqué en Allemagne en 1590 par Martinus Weiler. Cet instrument scientifique rare prenait des mesures astronomiques, et est estimé à près de 300.000 euros. Dérobé en 1999, il a été repéré au début de l'été lorsqu'un collectionneur italien a cherché à le vendre et a demandé à son avocat de consulter une base de données informatique d'oeuvres volées, l'Art Loss Register.

Pas d'échange d'argent
"Une fois que nous avons confirmé qu'il s'agissait de la même pièce que celle du registre du FBI et d'Interpol, j'ai négocié avec l'avocat le retour de l'Astrolabe", a expliqué Christopher Marinello, avocat spécialisé dans la récupération d'oeuvres répertoriées dans l'Art Loss Register.

"Il n'y a pas eu d'échange d'argent", a-t-il précisé, sans donner de détails sur la façon dont le collectionneur italien s'était procuré cette pièce. En janvier, Maître Marinello avait contribué au retour à Stockholm d'un Matisse vingt-cinq ans après son vol au Musée d'art moderne.