Titanosaure : les restes du plus grand dinosaure connu, découverts en Argentine

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/05/2014 à 12H11
Un paléontologue pose à coté d'un fémur de dinosaure mesurant deux mètres quarante

Un paléontologue pose à coté d'un fémur de dinosaure mesurant deux mètres quarante

© MUSEO EGIDIO FERUGLIO / AFP

Des paléontologues argentins ont annoncé la découverte des restes d'un énorme dinosaure, le plus grand jamais observé. Un géant herbivore long de quarante mètres et pesant une centaine de tonnes, soit le poids de quatorze éléphants.

Reportage : J.Blanc-Lapierre, C.Ferron

C’est une découverte sans précédent qui pourrait en appeler d'autres dans la région, et peut-être lever une partie du mystère sur cette époque mal connue. Fait exceptionnel, les fouilles ont mis au jour le squelette quasi-complet de ce dinosaure, permettant potentiellement de reconstituer cette créature aussi haute qu'un immeuble de sept étages.

Il s'agit de "l'exemplaire le plus grand connu, vieux d'au mois 90 millions d'années", a indiqué à la presse locale Ruben Cuneo, directeur du musée paléontologique Egidio Feruglio de Trelew, en Patagonie. Hors d'Argentine, la communauté scientifique se veut toutefois plus prudente, notamment sur l'estimation de la taille et du poids du vertébré et demande que le squelette soit mesuré de manière adéquate.

TITANOSAURE2 © MUSEO EGIDIO FERUGLIO / AFP

Les fossiles ont été découverts par hasard en 2011 par un paysan dans un champ situé à 260 km de Trelew, dans la province de Chubut, à 1.300 km au sud de Buenos Aires. Lorsque les fouilles ont débuté en janvier 2013, les scientifiques n'imaginaient certainement pas retrouver les fossiles de presque tous les ossements d'un dinosaure géant, soit 10 vertèbres du torse, 40 de la queue, une partie du cou et la totalité des pattes de l'animal qui vécut vraisemblablement au Crétacé supérieur.
 
Il s'agit d'un titanosaure, membre de la famille des sauropodes herbivores. Selon ses découvreurs, le quadrupède mesurait environ quarante mètres de la tête à la queue et pesait l'équivalent d'environ quatorze éléphants. L'exemplaire trouvé est la "découverte la plus complète de ce type de dinosaure au niveau mondial", ont expliqué les paléontologues, qui soulignent que cette découverte exceptionnelle de fossiles pourrait ne constituer qu'un début, car les restes de six autres dinosaures, plus petits et plus jeunes, ont déjà été découverts sur le même site. Les paléontologues ont notamment mis la main sur soixante dents, dont cinquante-sept ayant appartenu à des Teranotitan, les théropodes carnivores les plus grands jamais répertoriés.

Les membres de l'équipe à l'origine de cette découverte

Les membres de l'équipe à l'origine de cette découverte

© MUSEO EGIDIO FERUGLIO / AFP

 
De nombreux autres fossiles ont été découverts dans cette zone de Patagonie, région riche de découvertes paléontologiques, et où les restes du premier diplodocus d'Amérique du Sud ont été découverts récemment.