"Strasbourg 1200-1230, la révolution, gothique" ou les secrets de pierre de la cathédrale

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/11/2015 à 14H44
Les statues gothiques qui vont révolutionner l'aspect de la cathédrale

Les statues gothiques qui vont révolutionner l'aspect de la cathédrale

© France 3

La cathédrale de Strasbourg célèbre ses mille ans. Parmi les nombreuses manifestations et animations, une expo se propose d'expliquer aux visiteurs comment la cathédrale va, en moins de trente ans devenir le modèle d'une révolution gothique à laquelle elle n'était pas préparée. Ce secret à un nom : le maître du transept sud…

Reportage : O. Stephan, T. Sitter et M. Heyer
Jusqu'au début du XIIIe siècle, la cathédrale de Strasbourg, comme tous les édifices religieux de l'époque, est d'inspiration romane. Donc aux piliers massifs, aux ouvertures étroites et sans grandes envolées architecturales.
A partir de 1200 et jusqu'aux environs de 1230, quelque chose va profondément bouleverser l'aspect de ce monument: l'apparition sur le transept sud du style gothique. Ce sera la première manifestation de cette école architecturale en terre germanique.

Le transept sud décrypté

Le transept sud décrypté

© France 3

"Le Maître du transept sud"

Cette apparition a une histoire: le style gothique qui arrive à Strasbourg a déjà été expérimenté à Chartres et peut-être aussi à Sens. Et c'est un homme qui l'a apporté avec lui: on l'appelle "le Maître du transept sud" car aujourd'hui on a perdu son nom et on ne le connait que sous ce surnom.
C'est donc lui qui va peu à peu initier les sculpteurs de pierre au travail de dentelle de pierre que sont les statues gothiques.

Aux statues romanes traditionnelles et massives succèdent les sculptures gothiques légères, aériennes. A la pierre massive succède la souplesse des plis et des drapés des vêtements.
L'exceptionnelle "légèreté" de pierre des drapés

L'exceptionnelle "légèreté" de pierre des drapés

© France 3

Et ce qui est vrai pour les sculptures l'est aussi pour le monument. Les lourds piliers romans sont remplacés par les flèches élancées que l'invention les arcs-boutants ont rendus possible.
Le pilier des Anges décomposé en vidéo

Le pilier des Anges décomposé en vidéo

© France 3

A Strasbourg, le plus représentatif de ce travail est le superbe pilier des Anges. Qui fait de Strasbourg l'un des chefs d'oeuvre de l'art religieux occidental.

"Strasbourg 1200-1130, la révolution, gothique" 
Musée de l'Œuvre Notre-Dame
 67000 Strasbourg
Renseignements : 
03.88.52.50.00
Jusqu'au dimanche 14 Février 2016