Stonehenge a été un immense lieu de rassemblement

Par @valerieoddos Journaliste, responsable de la rubrique Expositions de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/03/2013 à 11H24
Le site préhistorique de Stonehenge, dans le sud de l'Angleterre

Le site préhistorique de Stonehenge, dans le sud de l'Angleterre

© Andrew Cowie / AFP

Stonehenge, mystérieux site préhistorique du sud de l’Angleterre, était un cimetière avant de devenir un lieu de rassemblement et de fête, selon des chercheurs britanniques

Beaucoup de théories sur cet alignement circulaire d’immenses pierres, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, ont été échafaudées : s’agissait-il d’un calendrier astronomique, d’un observatoire, d’un temple dédié au soleil ?
 
Dans un premier temps, Stonehenge a été un cimetière pour l'élite
En fait, Stonehenge, dans "sa première phase, était un immense cimetière"  réservé aux familles de l'élite, estime le professeur Parker Pearson, de l'University College de Londres, à l'issue de dix ans de recherches avec une  équipe de scientifiques britanniques.
 
D'après ces chercheurs, vers 3000 avant Jésus-Christ, les dépouilles de privilégiés étaient transportées jusqu'à Stonehenge pour y être ensevelies.
 
"Le monument d'origine était une large enceinte circulaire, construite 500 ans avant le Stonehenge que nous connaissons aujourd'hui", a expliqué Parker Pearson dans  un communiqué.
 
On venait de toute la Grande-Bretagne pour des fêtes

Dans une seconde phase, vers 2500 avant Jésus-Christ, le site a eu une fonction plus conviviale. Après avoir examiné les dents issues de quelque 80.000 ossements d'animaux  retrouvés sur place, les chercheurs ont conclu qu'il était à cette époque le théâtre de grands rassemblements et fêtes communautaires, dans lesquels pouvait se retrouver jusqu'à un dixième de la population du pays afin de célébrer le solstice.
 
On y venait des quatre coins de la Grande-Bretagne avec ses bêtes, d’aussi loin que l’Ecosse. Et pas seulement pour célébrer, aussi pour construire le site.
 
D'après les chercheurs, l'emplacement de Stonehenge aurait été choisi à cause de la présence à cet endroit de deux crêtes parallèles, pointant l'une vers le coucher du soleil au milieu de l'hiver, l'autre vers le lever du soleil  au milieu de l'été.
 
Pour l’équipe de chercheurs, le déclin de Stonehenge s'explique ensuite par l'abandon de la culture communautaire et l'arrivée de populations plus individualistes.