Sous le charme du château d'Azay-le-Rideau

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/10/2016 à 17H59
Azay-le Rideau

Azay-le Rideau

© France 3 / Culturebox

Le château d'Azay-le Rideau fait partie des trésors des châteaux de la Loire. Il attire chaque année 300 000 visiteurs. Les travaux de rénovation entrepris l'an dernier doivent s'achever l'été prochain. Mais pendant les travaux...les visites continuent.

En gravissant une crête j’admirai pour la première fois le château d’Azay diamant taillé à facettes serti par l’Indre monté sur des pilotis masqués de fleurs.

Honoré de Balzac "Le lys dans la vallée"

Inspiré par la Renaissance  italienne, bâti sur une île de l'Indre, le château d'Azay-le Rideau porte la signature d'un roi célèbre François 1er car c'est son trésorier, Gilles Berthelot, qui l'a commandité.
La salamandre, emblême du vainqueur de Marignan est omniprésente même si François 1er n'a jamais séjourné dans le château.

Reportage : C. Laronce / L. Bignalet /  E. Brouillard / E. Goldstein


L'édifice fait l'objet de grands travaux de rénovation depuis 2015 sous le regard très attentif de l'administratrice d'Azay-le Rideau : Chrystelle Laurent-Rogowski.
En 500 ans, il a connu de nombreux proprétaires qui en ont fait un joyau architectural.
Au 19e siècle, il était très prisé des artistes. Rodin et Balzac qui l'évoquera dans "Le Lys dans la vallée" aimaient venir y dîner régulièrement.
C'est au 19e siècle que le château va connaître des bouleversements considérables .L'eau courante et le chauffage arrivent. 
Aujourd'hui les artisans qui travaillent à sa rénovation reproduisent les gestes des anciens. Les couvreurs qui taillent sur mesure les 75 tonnes d'ardoise nécessaires, utilisent par exemple les mêmes outils depuis que le métier de couvreur existe.
Ils travaillent sur une charpente créée il y a 500 ans par des charpentiers de marine.

Fin des travaux prévue en juin 2017