Rome : le chantier de la résidence de Néron ouvre au public

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/10/2014 à 16H32
Une des façades de la Domus Aurea de Néron, en juin 2014.

Une des façades de la Domus Aurea de Néron, en juin 2014.

© Vincenzo Pinto / AFP

L'Italie a décidé d'ouvrir au public le chantier de la Domus Aurea, la résidence de l'empereur Néron à Rome, fermée depuis 2005. Il ne sera ouvert toutefois que durant les weekends, afin de permettre la poursuite des travaux de restauration.

Un chantier de restauration colossal pour un palais pharaonique

"Nous avons dépensé 12 millions d'euros au cours des quatre dernières années pour renforcer l'ouvrage et le restaurer et nous avons décidé de rouvrir la Domus Aurea, mais comme chantier", a expliqué à la presse Mariarosaria Barbera, responsable du département des biens archéologiques de Rome.
   
A partir de dimanche 26 octobre et sur réservation, le site sera ouvert à des visites guidées par des archéologues ou des historiens de l'art, par groupes de 25 personnes au maximum.

Amateur et promoteur de la culture, de l'art et de l'architecture, Néron avait complètement remodelé le centre de Rome avec son projet pharaonique du palais de la Domus Aurea, une structure complexe qui occupait le Palatin, le Colle Oppio, la vallée du futur Colisée et le Celio et dont aujourd'hui 150 pièces sont connues.
Petit rappel de ce qu'est la Domus Aurea (en italien)
   
Appel de Rome au privé pour boucler le budget

La ville de Rome et le ministère de la Culture tentent encore de boucler le budget de 31 millions d'euros nécessaires au cours des quatre prochaines années pour achever les travaux indispensables à la réouverture normale du site.
   
"Nous cherchons à unir la protection de notre patrimoine culturel à sa valorisation", a déclaré le ministre de la Culture Dario Franceschini, affirmant que l'ouverture du chantier au public pendant le week-end représentait "le premier pas important pour restituer au monde, aux touristes et aux Romains" la beauté des lieux.
   
Il a une nouvelle fois lancé un appel aux entreprises privées pour qu'elles participent au financement des travaux de restructuration du patrimoine archéologique italien, soulignant que la péninsule offrait "le meilleur régime fiscal en Europe pour les dons en faveur de la culture, avec un abattement de 65%".

Voir un Diaporama des trésors de la Domus Area sur le site de la Repubblica