Réplique de la Grotte Chauvet, le minutieux travail des artistes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/03/2014 à 16H17
Les équipes d'Arc et Os (Montignac) sont chargées de reproduire les peintures pariétales de la Grotte Chauvet

Les équipes d'Arc et Os (Montignac) sont chargées de reproduire les peintures pariétales de la Grotte Chauvet

© France 2 Culturebox

La réplique de la Grotte Chauvet prend forme petit à petit. Alors qu'en Dordogne, une équipe d’artistes s’affère pour reproduire à l’identique les fresques pariétales réalisées voilà 36.000 ans, à Vallon-Pont-d’Arc en Ardèche, d’autres recréent une caverne destinée à les accueillir. Le public devrait la découvrir au printemps 2015. Une entreprise de longue haleine comme le montre ce reportage.

La construction de la Caverne du Pont d’Arc a bien sûr un intérêt patrimonial mais aussi humain (par le nombre d’artistes et de techniciens qu’il fédère) et technologique. Ici, le progrès est au service d’un art millénaire, il ne le détruit pas mais le met en valeur.

Pour se lancer dans la reproduction des fresques, un géomètre a d’abord relevé au scanner laser les parois de la grotte originale. Une technique qui permet une reproduction parfaite des lieux. C’est donc par voie numérique que les panneaux pariétaux à reproduire sont livrés à la société Arc et Os basée à Montignac. A partir de ces données, des modules en résine et matières naturelles sont fabriqués avant la projection sur leur surface blanche des peintures pariétales. On pense aux dessins, mais les 9 artistes travaillent aussi à retrouver la couleur, la patine et les micro-reliefs de la paroi.

Le reportage : V. Gaget, A. Husser, J. Ababsa, O. Sauvayne