Quand les doges de Venise inventaient les lunettes de soleil

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/06/2014 à 12H27
Lunette de soleil vieille de 4 siècle 

Lunette de soleil vieille de 4 siècle 

© culturebox

C’est un fait méconnu, mais c’est bien à Venise que furent inventées les premières lunettes de soleil, il y a 4 siècles. Mieux encore, alors que la science ne démontrera qu’en 1870 les dangers des rayons ultraviolets sur la rétine, les maîtres verriers vénitiens utilisaient un minéral filtrant pour fabriquer ces fameuses lunettes. Une cinquantaine de paires est exposée jusqu’au 13 juillet 2014.

Elles étaient portées par les grands maitres de Venise, les Doges. Ces lunettes marqueurs d’une appartenance sociale de haut-rang, protégeaient des reflets de l’eau de la lagune car à l’époque,  tous les déplacements se faisaient principalement en gondole. 

 Reportage : Renaud Bernard et Giona Messina 
Signe ultime de raffinement des puissants vénitiens, pour  protéger leurs yeux de la lumière latérale, un emplacement sur le coté des montures, permettaient de glisser un tissu de soie, ils obtenaient ainsi une protection totale.
Un morceau de tissu de soie, protège du soleil, la vision latérale 

Un morceau de tissu de soie, protège du soleil, la vision latérale 

Ces lunettes de soleil datant du 17e siècle, n’ont rien à envier à leur sœurs plus contemporaines, ni dans l’esthétique ni dans les matières nobles utilisées à l’époque. Mais le plus surprenant, reste la qualité filtrante du verre utilisé. 

Ce n’est qu’en 1801, que la science découvrira le rayonnement ultraviolet et en 1870 ses dangers sur la rétine. Pourtant au 17e siècle, les maîtres verriers de Murano, juste à coté de Venise, fabriquaient les verres optiques en utilisant de la Néodyne, une terre rare qui donne cette couleur verte très particulière aux lunettes vénitiennes et  ce minéral a la capacité de bloquer les rayons nocifs.

Aucun texte n’évoque cette connaissance scientifique, ni ne l’explique. Venise garde son mystère.
Etui de lunette

Etui de lunette

Sophistiquées, élégantes, dans des étuis laqués, ces objets uniquessont exposés jusqu’au 13 juillet 2014 à la Bibliothèque Nationale Marciana, la plus importante bibliothèque de Venise, située sur la place Saint-Marc.