Pour ses 20 ans le Nouvel opéra de Lyon offre 1000 places au public de son âge

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/09/2013 à 11H24
L'opéra de Lyon, by night © LENAIN HERVÉ / HEMIS.FR

Avis aux lyonnais nés en 1993 ! l'opéra de Lyon rénové il y a 20 ans par Jean Nouvel leur offre des places pour un spectacle de la saison. Mille invitations seront ainsi distribuées à l'occasion de l'anniversaire de l'édifice.

Reportage: Frédéric Llop, Mathieu Boudet, Valérie Bonnier
C'était donc en 1993. Les Lyonnais découvraient, stupéfaits, le trou béant formé entre les murs de l'opéra, et l'ampleur du chantier à venir.
Le premier bâtiment avait été construit au XVIIIème siècle par le célèbre Soufflot (qui créa le Panthéon). Il fut déclaré vétuste 100 ans plus tard et rénové, déjà, dans le style néo-classique.
Rebelotte à la fin du XXème sècle. L'édifice culturel, revisité par Jean Nouvel, ne sera plus jamais le même, comme en témoigne ce reportage archivé par l'INA :
Jean Nouvel décide donc de ne garder que les murs intérieurs et le foyer. Il creuse sous terre et ajoute des étages inférieurs. Il coiffe l'édifice d'un dôme ou se situeront d'autres salles de répétition. Le volume global est triplé. Les matériaux ne cherchent pas à revenir sur l'histoire. Le noir résolument domine.
Workshop sous la verrière © Maurizio Borgese / Hemis.fr

La verrière qui coiffe l'opéra surprend au premier abord, les Lyonnais évoquent en la voyant un grille pain. Mais finallement le site sera adopté. C'est même là que les danseurs de hip hop prendont leurs quartier, sur le parvis noir et lisse. Leur nouveau terrain de jeu poussera les Pokemon Crew à s'entrainer jusqu'à devenir les meilleurs mondiaux dans les années 2000. 
 

Skater sur le Parvis de L'opéra © Office de tourisme Lyon / DR


Depuis la fin du chantier de l'opéra, les relations entre Lyon et Jean Nouvel ont parfois été tendues. La ville a attaqué une des sociétés de l'architecte pour malfaçon, notamment dans le système de machinerie. Elle a fini par obtenir réparation en 2011.
Certains décrient aussi l'accoustique, la disposition de la grande salle. Mais globalement le style, l'architecture du bâtiment ont été adoptés et son devenus des marqueurs de la ville.


Les temps forts de la rentrée à l'opéra de Lyon 

Les Journées du Patrimoine
Vistes, rencontres, répétitions et expositions sont ouvertes au public les 13, 14 et 15 septembre.
Les Dialogues des Carmélites
Opéra signé Poulenc. La mise en scène est signée Christophe Honoré. Avec les choeurs et l'orchestre de l'Opéra de Lyon. Direction musicale : Kazushi Ono. Du 12 au 26 octobre.
Et pour profiter de l'offre des 1000 places aux jeunes de 20 ans, cliquez ici.