Pompéi : réouverture de six Domus restaurées

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/12/2015 à 16H35
Une des Domus de Pompéi rouverte le 24 décembre 2015.

Une des Domus de Pompéi rouverte le 24 décembre 2015.

© Mario Laporta / AFP

Le site archéologique de Pompéi a rouvert jeudi aux visiteurs six "domus" superbement restaurées, sous les applaudissements du chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, qui y a vu le signe que le pays en a fini avec les "choses faites à moitié".

Six demeures surprenantes

Ces six demeures "vous époustoufleront, vous surprendront et vous émouvront", a promis M. Renzi lors de leur inauguration, en évoquant les détails du quotidien révélés par les fouilles, comme cette porte fermée à clef par un propriétaire qui pensait revenir après l'éruption.

Une des Domus de Pompéi vue de haut.

Une des Domus de Pompéi vue de haut.

© Mario Laporta / AFP

"L'Italie ne s'arrête plus" selon Renzi

Après avoir fait l'actualité pour ses effondrements à répétition, l'antique cité romaine fait désormais parler d'elle pour le succès de son programme de restauration, a insisté le chef du gouvernement. "C'est l'occasion de répéter que l'Italie est en mesure de dire +basta+ aux choses faites à moitié", a-t-il affirmé. "Pompéi est l'idée que l'Italie ne s'arrête plus".

Des amphores dans le Criptoporticus Domus de Pompéi rouvert fin 2015.

Des amphores dans le Criptoporticus Domus de Pompéi rouvert fin 2015.

© Mario Laporta / AFP

Le programme de restauration doit s'achever en août 2017

Figée dans le temps par les cendres du Vésuve le 24 août 79, l'ancienne cité romaine de Pompéi est le deuxième site touristique du pays derrière le Colisée de Rome, avec 2,7 millions de visiteurs en 2014.

Après une série de scandales où se sont enchaînés glissements de terrain, effondrements, petits larcins et vastes pillages mafieux, un programme de reprise en main, assorti d'une enveloppe de 130 millions d'euros, dont 96 millions de fonds européens, a été lancé il y a deux ans. Il s'achèvera le 24 août 2017, date anniversaire de l'éruption, a promis jeudi M. Renzi.