Plus de 12 millions de visiteurs pour les Journées du patrimoine

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/09/2014 à 09H17
Les visiteurs font la queue devant la prison de la Santé, en travaux, qu'on pouvait exceptionnellement visiter à l'occasion des Journées du patrimoine (20 septembre 2014)

Les visiteurs font la queue devant la prison de la Santé, en travaux, qu'on pouvait exceptionnellement visiter à l'occasion des Journées du patrimoine (20 septembre 2014)

© Xavier Francolon / Sipa

Comme les années précédentes, plus de 12 millions de personnes ont profité des Journées du patrimoine pour visiter des lieux comme l'Elysée, la prison de la Santé ou le Sénat et aussi des jardins et des espaces naturels, a annoncé dimanche soir le ministère de la Culture.


Reportage : M. Berrurier / C. Labasque / Stations régionales de France 3
Car cette 31e édition associait patrimoine culturel et patrimoine naturel, des îles sanguinaires en Corse au parc national des Cévennes en  passant par les maisons des rochers de Graufthal en Alsace ou le domaine  d'Harcourt en Haute-Normandie, classé "jardin remarquable". 7.500 sites naturels au total étaient mis à l'honneur parmi les 17.000 lieux ouverts au public.
 
La ministre de la Culture Fleur Pellerin, qui avait accueilli les premiers visiteurs samedi au Palais Royal, s'est félicitée dans le communiqué, "du succès chaque année renouvelé de ce grand moment populaire".
 
Six heures de queue pour visiter l'Elysée
 
Ces deux journées ont été un moment privilégié pour visiter les monuments, églises, théâtres, châteaux et autres demeures privées dont certains sont habituellement fermés au public.
 
Les lieux du pouvoir ont encore rencontré un vif succès. Dimanche en début d'après-midi et malgré une pluie battante, il fallait faire six heures de queue pour pouvoir pénétrer dans le palais de l'Elysée. Bilan: 23.500 visiteurs contre 20.000 l'an dernier, selon des chiffres du ministère de la Culture.
 
Les moins patients ont visité le ministère de l'Intérieur tout proche, qui a attiré 8.500 curieux. L'hôtel de Matignon a lui enregistré 7.800 visiteurs. Le Sénat, toujours un des grands favoris, a accueilli 31.000 visiteurs et l'Assemblée nationale 16.000.
 
A la prison de la Santé, c'était complet
 
Autre franc succès, la prison de la Santé à Paris, qu'on pouvait visiter exceptionnellement car elle est fermée pour rénovation. Mais pour pouvoir découvrir le dernier établissement pénitentiaire situé au coeur de la capitale, bâti en 1867, il fallait réserver et les inscriptions étaient closes avant le week-end.
 
Quelque 13.000 visiteurs ont aussi découvert en avant-première les murs fraîchement rénovés du musée Picasso, dans le IIIe, fermé pour travaux depuis cinq ans. La réouverture formelle aura lieu le 25 octobre.
 
L'ancienne chocolaterie Menier à Noisiel (Seine-et-Marne) a attiré 15.500 fans soit un peu plus que le pont du Gard (15.000) tandis que le Mucem à Marseille a vu 25.000 personnes passer entre ses murs.
 
Le monastère de Brou désigné "monument préféré des Français"
 
Enfin le réservoir de Montsouris, construit au XIXe siècle dans le 14e arrondissement de Paris pour alimenter en eau potable tout le centre de la capitale, a été visité par 4.200 personnes.
 
A l'occasion de ces Journées du Patrimoine, ce ne sont ni le château de Versailles, la cathédrale de Strasbourg ou le Mont Saint-Michel qui ont été élus "monument préféré des Français", concours organisé par France Télévisions, mais le monastère royal de Brou, à Bourg-en-Bresse (Ain), construit au début du XVIe siècle.