Pérou : découverte de 35 sarcophages

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/11/2013 à 10H46
Momies de la civilisation des Chachapoyas, exposées au musée de Lima, au Pérou (7 janvier 2007)

Momies de la civilisation des Chachapoyas, exposées au musée de Lima, au Pérou (7 janvier 2007)

© Eitan Abramovich / AFP

Trente-cinq sarcophages contenant des momies de la culture des Chachapoyas (700 à 1500 après J-C.) ont été mis au jour par des habitants dans la forêt amazonienne au nord du Pérou.

"La découverte des 35 sarcophages a été faite par des habitants qui passaient par la montagne El Tigre, dans le district de Jazán, dans la province de Bongará", a annoncé jeudi soir le directeur régional du ministère du Commerce extérieur et du Tourisme, cité par l'agence de presse officielle Andina.

La découverte remonte à juillet "mais elle n'a pas été divulguée jusque-là pour éviter que les tombes soient pillées et que des personnes étrangères n'accèdent à l'endroit où se trouvent les sarcophages", a ajouté Manuel Cabañas. Les médias n'ont pas encore reçu de photos du site.

Selon le directeur régional, les tombes contenaient des "ballots funéraires" où les momies embaumées sont restées en très bon état. D'après les premières recherches, il s'agirait des dépouilles d'enfants de la haute hiérarchie des Chachapoyas, une population indienne dont le nom signifie "guerriers des nuages", et qui a été conquise par les Incas. Des archéologues du ministère de la Culture se sont rendus sur place pour effectuer des relevés cadastraux et rechercher s'il existe éventuellement d'autres tombes.
Un reportage péruvien sur un site des Chachapoyas situé à Karajia, dans le district de Luya, dans la région d'Amazonas
Les Chachapoyas très soucieux de leurs défunts
La culture Chachapoyas avait un grand respect pour ses défunts, qui étaient enterrés soit individuellement dans des sarcophages, soit collectivement dans des mausolées. Les tombeaux étaient construits dans des cavernes naturelles, ou bien excavés dans des falaises verticales inaccessibles.

Les Chachapoyas ont laissé de nombreux vestiges dont le plus connu est la grande forteresse de Kuélap, un ensemble architectonique en pierre de grande dimension avec une plate-forme artificielle, situé sur la cime du Cerro Barreta (à 3.000 mètres d'altitude).