Pamukalé, la perle blanche de la Turquie inscrite au Patrimoine mondiale de l'Unesco

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/12/2013 à 09H54
Pamukalé, site touristique situé au nord-ouest de la Turquie

Pamukalé, site touristique situé au nord-ouest de la Turquie

© France 3 / Culturebox capture d'écran

Pamukkale ou Pamukalé est un site naturel inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco. Hiérapolis, la cité antique fondée au IIe siècle par les Romains, dotée d'une station thermale se situe juste au sommet de la colline de Pamukalé ; elle aussi est naturellement inscrite à l'Unesco.

Reportage : S. Perez / M.Cazaux, C.Antunes, L.Bourdu
Pamukalé ("château de coton" en turc) se situe au sud-ouest de la Turquie, et plus précisément dans la vallée du Méandre, dans la province de Denizli. Ce site naturel hors norme accueille chaque année près de deux millions de visiteurs attirés par son paysage totalement lunaire. 

Pamukalé est une tufière fabriquée à partir d'eaux chaudes s'écoulant de la montagne. Dix sept sources avoisinant parfois une température de plus de 45°c, saturées de sels minéraux et de gaz carbonique. Avec le contact de l'air, le dioxyde de carbone subit un phénomène naturel qui dépose des couches blanches sur la pierre. 

De nombreux touristes impressionnés par la beauté du paysage viennent s'y ressourcer, certains visitent les sites archéologiques de Hiérapolis ou soignent leurs maux dans la station thermale, riche en substances minérales.

Pamukkale, la montagne blanche, nichée dans un paysage quasi désertique reste unique au monde, d'où la curiosité qu'elle suscite. L'affluence touristique a même tari les sources ce qui a entrainé l'interdiction des baignades.