Mise au jour de figurines rituelles du royaume de Judée

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/12/2012 à 16H50
Une figurine d'argile, datant du 9e ou 10e siècle avant J.-C., dans les mains de l'archéologue Anna Ririkh, à Tel Motza, près de Jérusalem (26 décembre 2012)

Une figurine d'argile, datant du 9e ou 10e siècle avant J.-C., dans les mains de l'archéologue Anna Ririkh, à Tel Motza, près de Jérusalem (26 décembre 2012)

© Menahem Kahana / AFP

Des archéologues israéliens ont découvert un temple et des figurines, qui étaient probablement utilisés dans le cadre d'une pratique religieuse idolâtre il y a plus de 3000 ans, a annoncé mercredi le département israélien des Antiquités.

Les vestiges ont été découverts à Tel Motza, à quelques kilomètres à l'ouest de Jérusalem, lors de fouilles archéologiques menées avant des travaux sur l'autoroute reliant Jérusalem à Tel-Aviv.

"Le bâtiment de culte de Tel Motza est une découverte surprenante et inattendue car il n'y a pratiquement pas de vestiges de lieux de culte pour la période du royaume de Judée", ont déclaré les directeurs des fouilles dans un communiqué. Cette découverte est une preuve rare des pratiques religieuses en dehors de Jérusalem pendant l'ancienne monarchie du royaume juif de Judée, a précisé à l'AFP Anna Eirikh, qui a co-dirigé les fouilles.
L'archéologue Anna Ririkh au milieu du site du temple et de l'autel dédiés à des rites religieux présumés idolâtres, pratiqués il y a plus de 3000 ans (26/12/2012)

L'archéologue Anna Ririkh au milieu du site du temple et de l'autel dédiés à des rites religieux présumés idolâtres, pratiqués il y a plus de 3000 ans (26/12/2012)

© Menahem Kahana / AFP
Des rites idolâtres pratiqués parallèlement au judaïsme
Les vestiges datent du 9e ou 10e siècle avant Jésus Christ, à l'époque du premier Temple à Jérusalem. Ils semblent montrer que les juifs de cette époque ont conservé certaines pratiques religieuses idolâtres parallèlement à la pratique dominante du judaïsme dans le temple de Jérusalem, a précisé Anna Eirikh.

"C'est très intéressant de voir ces objets religieux et ce temple si près de Jérusalem", a-t-elle ajouté. Les objets, découverts à proximité d'un autel, comprennent des poteries, des fragments de calices et des animaux.