Les fresques retrouvées de l'église de Moeurs-Verdey

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/08/2014 à 16H42
La fresque de l'église de Moeurs-Verdey est dorénavant visible par les amateurs d'art et de patrimoine

La fresque de l'église de Moeurs-Verdey est dorénavant visible par les amateurs d'art et de patrimoine

© France 3 / Culturebox

Deux ans après sa découverte, la fresque de l'église de Moeurs-Verdey dans la Marne a été totalement restaurée et s'offre comme au premier jour au regard des visiteurs. Cette fresque qui date du 16e siècle vient d'être inscrite aux monuments historiques.

Cette fresque a été découverte et mise au jour par Nathalie Danau. Passionnée d'histoire et de vieilles pierres, elle a gratté pendant de longues soirées les murs de la petite église du XIIe siècle qui était à l'abandon.
Reportage : C. Martin-Delozanne / D. Bert / AM. Di Ruggiero 
La peinture murale de l'église de Moeurs-Verdey représente une scène biblique très rare le "Dit des Trois Morts et des Trois Vifs". Dans cette iconographie, trois morts sont debout dans un cimetière. Face à eux, trois cavaliers coiffés, en pleine partie de chasse.
Ici, le thème n'est pas la mort en soi, celle des trois jeunes hommes, mais plutôt la leçon, l'avertissement d'une décomposition inéluctable, d'une pourriture à venir dans un futur plus ou moins lointain.

Ces scènes étaient fréquemment représentées entre la deuxième moitié du 13e siècle et le tout début du 17e. Elles s'adressaient aux fidèles venant à la messe et qui souvent ne savaient pas lire. Elle serait la première du genre recensée dans la Marne. 
Détail de la fresque "le dit des Trois Morts et des trois Vifs" de l'église de Moeurs-Verdey

Détail de la fresque "le dit des Trois Morts et des trois Vifs" de l'église de Moeurs-Verdey

© Marie-Paule Barrat
Mesurant 7 mètres de large sur 3 mètres de haut, la fresque est à découvrir à l'église de Moeurs-Verdey tous les samedis après-midi.