Le Synchrotron de Grenoble révolutionne la paléontologie

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/03/2014 à 11H12
Le Synchrotron de Grenoble (Isère)

Le Synchrotron de Grenoble (Isère)

© www.esrf.eu

Situé sur le polygone scientifique de Grenoble, le Synchrotron est un grand bâtiment circulaire de plus de 300 mètres de diamètre. Cet outil, de plus en plus utilisé pour la recherche scientifique, est partagé par 19 pays et mis à la disposition de plus de 7000 scientifiques du monde entier. Parmi eux figurent des paléontologues qui, grâce à cette technologie, font des découvertes capitales.

Reportage : X. Schmitt / V. Habran / F. Contentin / P. Caillat
Le Synchrotron de Grenoble n'est pas le seul au monde. Il en existe en tout 14 en activité, 2 fermés et 2 en construction. Historiquement, le principe même du synchrotron fût pressenti pendant la seconde guerre mondiale, en 1943, par le Pr Oliphant, à Birmingham. Les premiers projets américains (Brookhaven et Berkeley, 1947), suivirent de près l'invention du synchrocyclotron. 

Il est possible de visiter ce site scientifique. Chaque année l’ESRF (The European Synchrotron) accueille des milliers des visiteurs qui viennent du monde entier. Seules conditions à respecter : avoir plus de 15 ans et s'y prendre deux mois à l'avance. La visite dure en moyenne 2h30 et permet aux visiteurs de découvrir l'univers des chercheurs qui y travaillent à l'année. Sur les 2000 propositions de recherche qui sont faites au Synchrotron, chaque année, seules 900 sont retenues par des experts internationaux.

Le Synchrotron de Grenoble - Programmer une visite : 04 76 44 88 80