Le musée Carnavalet ferme dimanche pour trois ans d'un sommeil... réparateur

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/09/2016 à 16H01
Déménagement au musée Carnavalet

Déménagement au musée Carnavalet

© France 3 / Culturebox

Les 612.000 œuvres abritées dans les collections du musée Carnavalet, à Paris, déménagent. Depuis 135 ans, dans deux hôtels particuliers du Marais, le musée Carnavalet retrace l'histoire de la capitale. Pour la première fois il va subir une complète rénovation et collections seront stockées pendant trois ans dans un lieu tenu secret. Il ferme ses portes dimanche 2 octobre.

L'histoire de Paris depuis la préhistoire, mais surtout une somme considérable d'objets relatifs à la Révolution française, voilà ce dont il va falloir se passer pendant trois ans. Le musée Carnavalet va bénéficier d'une rénovation complète. Et pour cela il faut qu'il soit vide des trésors qu'il recèle, soit 612.000 oeuvres dont 2600 tableaux. Alors chacune des pièces est emballée avec soin, protégée des chocs, restaurée préventivement si besoin et expédiée dans un lieu tenu secret pour y passer les trois prochaines années. Et comme on l'apprend dans ce reportage, l'examen minutieux des pièces avant expédition peut réserver des surprises.

Reportage : V. Gaget, F. Le Moal, F. Bohn, M. Gualandi, M. Marini

Le musée Carnavalet 

Sur les 10.000 m² de deux magnifiques hôtels particuliers du Marais, le musée Carnavalet conserve et expose des milliers d'objets et d'oeuvres d'art évoquant le passé de la ville de Paris avec notamment la plus belle collection consacrée à la période de la Révolution française. Ses collections notamment de tableaux et de scupltures sont telles que de nombreux livres, y compris les ouvrages scolaires évoquant cette période de l'Histoire, y puisent leurs illustrations.

Plusieurs intérieurs de personnages célèbres, comme Mme de Sévigné ou Marcel Proust y sont reconstitués dans les moindres détails. Les deux hôtels particuliers, l'hôtel de Carnavalet et l'hôtel Le Peltier de Saint-Fargeau sont réunis par une galerie au niveau de leur premier étage. Le musée Carnavalet organise ou accueille également des expositions thématiques temporaires.

Simplifier le cheminement et créer un parcours bilingue

Le musée ferme pour des travaux qui visent à imaginer une nouvelle muséographie et mieux accueillir le public. Les 43 millions d'euros de travaux seront financés par la Ville de Paris, à qui il appartient. C'est l'occasion aussi de classer, recenser et numériser les objets des collections.

La rénovation, en plus de réparer le toit et refaire les menuiseries, va permettre de "mieux accompagner la visite", dit sa directrice, Valérie Guillaume, en simplifiant le cheminement du visiteur, en proposant des dispositifs numériques et, ce qui n'était pas encore le cas, un parcours bilingue en anglais.

Car le musée Carnavalet, visité par quelque 450.000 personnes par an, reçoit pour moitié des touristes étrangers, et notamment des Etats-Unis très friands de Révolution française.

Un nouveau site internet et une application

Les "period rooms", ces restitutions de décor intérieur très appréciées des visiteurs, seront également mieux mises en valeur, 10% des oeuvres vont être placées "à hauteur d'enfant" et le vaste espace de l'Orangerie du XVIIe siècle va être dédié à des rencontres et conférences.

Un centre de ressources et des salles d'ateliers vont être aménagés et le confort du visiteur amélioré. Un nouveau site internet sera mis en ligne au printemps 2017 et une application va être créée.

Une préfiguration du futur musée devrait ouvrir en 2017. Une partie des collections va tourner pendant les travaux aux Etats-Unis, au Canada et au Japon. On pourra aussi voir des pièces à la Conciergerie à Paris.

Réouverture prévue pour fin 2019 ou début 2020.