Le mobilier chargé d'histoire du Normandy de Deauville vendu aux enchères

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/12/2016 à 11H32, publié le 28/12/2016 à 11H30
Une partie des meubles du Normandy sont en vente ce mercredi 

Une partie des meubles du Normandy sont en vente ce mercredi 

© France 3 / Culturebox

Le célèbre hôtel Le Normandy de Deauville vend aux enchères une partie de ses meubles ce mercredi soir à 19 heures. Des objets chargés d’histoire seront ainsi mis à prix entre 50 et 350 euros.

Il a vu passer Jean Gabin, Winston Churchill et Coco Chanel qui y a installé sa première boutique en 1913. L’hôtel de luxe Le Normandy, qui a rouvert ses portes en mai 2016 après de longs travaux, met en vente une partie de son mobilier.

Reportage : P. Puaud  / M. Bellinghen / V. Potel

"Il y a des photos ici qui étaient dans ma chambre, c’est drôle !", s’amuse une habituée. Dans le salon du Casino Barrière, groupe dont fait partie Le Normandy, fauteuils, lampes, commodes et meubles anciens s’exposent. Ce soir, nombre d’entre eux devraient trouver preneurs lors d’une vente aux enchères exceptionnelle. En effet, après plusieurs mois de fermeture pour rénovation, le groupe Barrière renouvelle en partie l’ameublement des suites de son hôtel. L'une d'entre elles, nouvellement restaurée, porte désormais le nom du célèbre film de Claude Lelouch, "Un Homme et une Femme", tourné au Normandy en 1965. 

Acheter un fragment d'histoire 

"C’est quand même mythique, ça a plus de sens ou plus de valeur qu’un fauteuil que vous achetez dans un magasin, même s’il est usé", confie un intéressé. "On achète le mobilier mais en même temps on achète un morceau d’histoire". Car au même titre que des meubles ou objets sortant de certains châteaux, ceux du Normandy sont aussi des témoins du passé, comme le raconte James Fattori, commissaire-priseur : "le Normandy a vu passer Gabin, a vu passer les plus grands de ce monde. Donc chacun se dit que peut-être dans cette chambre, dans cette suite, dans ce lobby, s’est assis Winston Churchill ou un autre". Les lots sont estimés entre 50 et 350 euros.
Fauteuils, commodes et lampes sont mis aux enchères

Fauteuils, commodes et lampes sont mis aux enchères

© France 3 / Culturebox

La vente est ouverte à tous, et débutera à 19h dans le salon du casino de Deauville. Elle a également lieu en ligne. Et pour ceux qui ne trouveraient pas leur bonheur, l’hôtel Barrière Le Royal vendra également une série de pièces le 6 janvier 2017.

Le groupe Barrière possède une trentaine de casinos et de nombreux hôtels de luxe, dont font partie Le Normandy de Deauville, le casino de Biarritz ou encore Le Majestic de Cannes. Il a lancé en 2013 la rénovation d’une dizaine d’établissements de son parc hôtelier.