Le Lurex brille de mille feux au musée des Tissus de Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/02/2012 à 18H24
Le Lurex, la fameuse fibre qui brille comme de l'or

Le Lurex, la fameuse fibre qui brille comme de l'or

© France3culturebox

Jusqu'au 22 avril 2012, le musée des Tissus de Lyon présente une exposition intitulée "Lurex, trame et volupté". Grâce à une sélection de pièces inédites issues de prestigieuses maisons de couture, elle retrace l'histoire du Lurex, une fibre textile inventée aux Etats-Unis dans les années 30 et qui s'est imposée vingt ans plus tard dans les collections de haute couture et de prêt-à-porter.

La création d'un musée des tissus à Lyon, capitale de la soierie, n'est sans doute pas un hasard. Aujourd'hui, il s'est imposé comme l'un des grands musées textile internationaux. Tapisseries coptes, tissus byzantins, tapis d'Asie mineure, dentelles, passementeries, et bien sûr soieries lyonnaises : les collections du musée sont estimées à 3 ou 4 millions de documents, répartis selon deux grands pôles : l'Orient et l'Occident.

Le musée propose au public de découvrir ce riche patrimoine lors d'un parcours en trois parties : les collections extra-européennes (coptes, persanes, ottomanes, asiatiques...), les soieries italiennes et espagnoles des 12e au 18e siècles, et l'histoire de la soierie lyonnaise, du 15e siècle à nos jours. Outre les étoffes et broderies, les costumes sont omniprésents dans le parcours. 

La façade du musée des Tissus de Lyon

La façade du musée des Tissus de Lyon

© DR

Par ailleurs, le musée propose des expositions temporaires consacrées à une thématique particulière comme un tissu ("Lurex, trame et volupté"), une époque ("Si le 18e siècle m'était conté... costumes d'exception"), un pays ("50 ans de mode italienne") ou encore un créateur ("Léonard : impressions de mode").