Le Kremlin comme vous ne le verrez sans doute jamais !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/10/2013 à 12H35
La cathédrale de l’Annonciation a été érigée entre 1485 et 1489 en tant que chapelle privée de la famille du tsar

La cathédrale de l’Annonciation a été érigée entre 1485 et 1489 en tant que chapelle privée de la famille du tsar

© France2 / Culturebox

Située au coeur de Moscou, la forteresse qui fût la résidence des tsars représente bien plus que le pouvoir russe. Au delà de sa façade de briquettes rouges, le Kremlin porte une histoire religieuse et sociale puissante dans une enceinte gardée secrète. Aujourd'hui une équipe de France 2 a pu visiter en exclusivité le palais et nous livre quelques images somptueuses.

Reportage : A. Mikoczy, B. Vignais, I. Golovkova, V. Sidorov

Il y a des lieux qui laissent vagabonder l'imaginaire et le fantasme, tant la simple évocation de leur nom suscite en chacun de nous un rêve, une image, une histoire. Un songe sans doute dû à l'interdit et au secret qui entourre le lieu. Il en va ainsi du Kremlin. Enorme bâtisse qui trône sur la tout autant gigantesque place rouge de Moscou. Pousser la porte et pénétrer l'intérieur de la forteresse s'apparente alors à une véritable quête de l'impossible. 

Ici rien est en ruine. Tout est même soigneusement lustré. Les dorures étincellent et les salons semblent être à l'identique qu'à l'époque des tsars. 47 d'entre eux ont d'ailleurs leur sépulture en ces lieux. 

La plupart des édifices du Kremlin actuel ont été construits aux XIVe et XVe siècle. Edifié en plusieurs phases, on identifie le début des constructions en 1156. Une palissade en bois entoure déjà le village. En 1326 Un Prince s'étant emparé du lieu fait édifier à l’intérieur des murs d’enceinte les premiers bâtiments religieux en pierre .C'est sous le règne d’Ivan III le Grand (1462-1505) que le Kremlin apparait avec ses dimensions et ses formes actuelles.

La superficie du Kremlin est actuellement de près de 28 hectares. Son enceinte abrite :

  • la cathédrale de la Dormition (ou Assomption) à l’intérieur de l’enceinte fortifiée remontant au XIIe s (1475)
  • La cathédrale de l’Annonciation (1484)
  • La cathédrale de l’Archange-Michel (1505)
  • Le palais à Facettes (1487-1491)
  • L’église de la Déposition-de-la-robe-de-la-Vierge (1485-1486)
  • Le palais des Patriarches
  • Le palais de Terem qui était réservé à la famille du tzar (1635-1636)
  • L'église ou collégiale des Douze Apôtres (1655-1656)

Au gré de l'histoire du pays, le Kremlin se modernise. A côté des merveilles byzantines, un palais des congrès digne l'architecture russe de l'époque est construit. Aujourd'hui encore, le Kremlin reste le siège de la politique russe. Vladimir Poutine et son gouvernement y prennent les décisions de politique intérieure et internationale.