Le Goya du musée Bonnat-Helleu est authentique. Polémique avec Castres

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/02/2015 à 15H14
Le "Goya" avec Sophie Harent, conservateur et directrice du musée Bonnat-Helleu

Le "Goya" avec Sophie Harent, conservateur et directrice du musée Bonnat-Helleu

© France 3

La nouvelle est tombée comme un cadeau inattendu : "L’autoportrait aux lunettes" de Bayonne est bien un authentique Goya. Le service de restauration des musées de France vient de l’attester. Mais à Castres où se trouve un tableau identique, on conteste le fait que le tableau castrais soit relégué au rang de copie. Polémique.

Reportage : Perrine Durandeau, Fabien Cordier et Fabienne Lanusse
Le musée Bonnat-Helleu est sans aucun doute l’un des plus riches musées de province. La ville de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) doit au peintre Léon Bonnat (1833-1922) aussi bien le bâtiment que les collections qu’il renferme, riches d’antiquités grecques ou égyptiennes, de sculptures, de dessins (Leonard de Vinci ou d’autres) ou de toiles de peintres aussi célèbres que Rembrandt, Rubens, Van Dyck, Boucher, Watteau, Géricault ou Goya. Trésors que le peintre avait accumulés au long de sa vie.
Francisco Goya "Autoportrait aux lunettes"

Francisco Goya "Autoportrait aux lunettes"

© France 3
Le Goya justement est un autoportrait dit "Autoportrait aux lunettes" réalisé aux environs de 1800 que l’on a longtemps attribué au peintre espagnol. L’étude par imagerie scientifique ainsi que des pigments et du plomb réalisée par le service de restauration des musées de France vient de le confirmer. Confirmant également que le même tableau du musée Goya de Castres (Tarn) que l’on croyait authentique est en réalité une copie réalisée d’après le tableau de Bayonne.
Polémique
Bien entendu à Castres (Tarn), on n'accepte mal de voir relayé au rang de copie "L'autoportrait aux lunettes" que l'on croyait authentique. Jean-Louis Augé, le conservateur du musée Goya de Castres veut bien accepter l'idée mais se demande: "Si ce n'est pas Goya qui a peint ce tableau, alors qui?"
La polémique est lancée. On ne voit pas ce qui pourra y mettre fin.
Le service de restauration des musées de France a confirmé l'authenticité

Le service de restauration des musées de France a confirmé l'authenticité

© France 3
Le public qui regardera désormais cette toile avec l’admiration que l’on accorde à une œuvre authentique pourra le découvrir (ou le redécouvrir) lors de la réouverture du musée Bonnat-Helleu fermé depuis avril 2011 pour travaux et modernisation à une date qui n’a pas encore été fixée.