Le domaine de Giverny: vers une inscription au Patrimoine mondial de l'UNESCO ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/08/2017 à 16H32, publié le 09/08/2017 à 14H01
Les Jardins de Giverny Claude Monet accueillent chaque année entre 600 et 800 000 visiteurs

Les Jardins de Giverny Claude Monet accueillent chaque année entre 600 et 800 000 visiteurs

© LUDOVIC MARIN / AFP

Des centaines de milliers de visiteurs déferlent chaque année dans le magnifique domaine de Giverny. Le jardin qui inspira profondément Monet pendant plus de 40 ans ans, a vu naître la fameuse série des Nymphéas du peintre impressionniste. Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian a annoncé qu'il souhaitait l’inscription du village au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

L'âme de Claude Monet va-t-elle poursuivre son fabuleux destin et inscrire le village de Giverny au Patrimoine mondial de L’UNESCO ? Les jardins, la maison et l'atelier accueillent chaque année plus de 600 000 visiteurs qui viennent humer l'ambiance qui a inspiré l'artiste. 

Cette inscription, résonnerait comme une récompense ultime pour Gilbert Vahé, le jardinier en chef qui durant 35 ans a bichonné le domaine et perpétué l’œuvre du peintre.
Visite guidée au coeur du royaume des "Nymphéas". 

Reportage : L. André / M. Jaglin / P. Briclot / C. Destout 

Giverny au Patrimoine mondial de l'Unesco ?

Lors de sa visite en Normandie, le 10 juillet 2017, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères en charge du tourisme, a annoncé aux acteurs locaux qu'il souhaitait proposer l’inscription de Giverny sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Une décision qui semble justifiée, tant le lieu et sa portée culturelle place la commune comme une étape incontournable en Normandie. Chaque année, entre 600 000 et 800 000 visiteurs passent par le village de l'Eure, classant ainsi Giverny en deuxième position des sites normands les plus visités.
Jardins de Giverny Claude Monet photo © LUDOVIC MARIN / AFP

-> Lire aussi : Monet : Giverny lui dit merci !

Un jardin sauvé des eaux

Niché à 70 kilomètres de Paris, le petit village de l'Eure vit au rythme de la notoriété du peintre impressionniste grâce à de précieuses mains. Après être tombé dans l'oubli après la mort du peintre en 1926, il renait de ses cendres grâce au chef jardinier Gilbert Vahé qui a connu le jardin en friche et s'est entièrement consacré à le restaurer. En 1975, le site est intégralement réhabilité grâce à des mécènes privés. Le lieu est même recréé à l'identique à l'aide d'archives et de photographies.
Photo prise au mois de juin 1921 à Giverny de l'ancien président du Conseil Georges Clémenceau (G), avec le peintre Claude Monet et la dessinatrice de mode Lily Butler passant sur le pont japonais de la propriété de Monet. 

Photo prise au mois de juin 1921 à Giverny de l'ancien président du Conseil Georges Clémenceau (G), avec le peintre Claude Monet et la dessinatrice de mode Lily Butler passant sur le pont japonais de la propriété de Monet. 

© SAMJI KUROKI / FRANCE PRESSE VOIR / AFP

-> A lire aussi : Le jardin de Monet à Giverny refleurit sous les yeux du monde entier 

Reproduire le monde de Monet

Ici, tout est fait pour reproduire l'atmosphère qui a inspiré le peintre pendant 43 ans. Monet aimait passer du jardin à l'atelier, au gré de la lumière.

Monet plante à l'ombre des fleurs de lumière. Pour lui, c'est atelier à ciel ouvert

Gilbert Vahé - chef jardinier
jardin d'eau Giverny printemps © France 3 / Culturebox
Il se plaisait à peindre le même paysage à différentes heures de la journée. Au milieu du Jardin d'eau, le pont japonais peint en vert passe au-dessus d'un petit bras de l'Epte où des nymphéas fleurissent. C'est à cet endroit que le peintre pose son chevalet en 1902 et débute sa fameuse série des Nymphéas. 
Nymphéas en fleur © France 3 / Culturebox

Au bout de trente ans il y a eu sur Giverny environ 300 artistes !

Philippe Piguet
Arrière-petit-fils par alliance de Monet - Historien
Atelier de Monet © France 3 / Culturebox
Depuis deux siècles, Giverny inspire des générations d'artistes. Un bateau-atelier propose même des croisières sur la Seine pour immortaliser le paysage. Chaque année, des milliers de touristes venus des quatre coins du monde, affluent dans les rues de Giverny. Les artistes d'aujourd'hui viennent toujours rechercher cette lumière si particulière.