Le Démocrate de l'Aisne : une santé de plomb et pas de sang d'encre !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/01/2014 à 15H31
Le Linotype du Démocrate de l'Aisne © PHOTOPQR/L'UNION DE REIMS/ Remi WAFFLART

Le Démocrate de l'Aisne est musée vivant de l'imprimerie. L'hebdomadaire a vu le jour en 1906. Il est le dernier journal d'Europe à être imprimé avec une rotative au plomb.

A l'heure de l'informatique, d'internet, bien après l"avènement de la télévision et de la radio, le Démocrate de l'Aisne poursuit son chemin, sa voie tracée en caractères de plomb. L'hebdomadaire est fabriqué à l'ancienne, avec une rotative d'un autre temps et un savoir faire qu'on croyait presque oublié...

Le reportage de Sybille Broomberg, Noredine Tahar, E. Brouillard, Vincent Girard :


Et si vous voulez savoir comment on fabrique aujourd'hui un titre de presse, voici nos compères de "C'est pas sorcier" et leur émission intitulée : "Vive la presse !"