Le Colisée s'affaisse de 40 cm

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/07/2012 à 18H56
L'intérieur du Colisée, à Rome

L'intérieur du Colisée, à Rome

© AFP/GABRIEL BOUYS

Un pan du Colisée s'est affaissé de 40 cm, selon une étude récente mais cela ne constitue pas une source d'inquiétude pour la survie d'un des monuments romains les plus visités d'Italie, a indiqué lundi la directrice du site. Certains médias italiens ont annoncé cet affaissement en l'attribuant à la circulation automobile.

"Il s'agit seulement d'une caractéristique du monument enregistrée récemment et qui sera surveillée pour savoir si cet affaissement évolue avec le temps", a affirmé Rossella Rea. Ce phénomène "peut être dû à différents facteurs: imperfections lors de la construction, même si 40 cm semblent beaucoup, ou bien alors des problèmes au niveau des fondations qui pourraient être survenus au Vème siècle, comme cela a été le cas pour d'autres monuments", a-t-elle expliqué. L'hypothèse attribuant cet affaissement à la circulation automobile autour du monument "n'est absolument pas vraie, puisque cette portion du monument n'est justement pas exposée à la circulation", a estimé Mme Rea.

En janvier 2012, la chute de fragments de tuf avait relancé les demandes pour une reprise plus rapide des travaux de restauration. Un grand plan de rénovation, financé à hauteur de 25 millions d'euros par le fabricant italien de chaussures et sacs Tod's, devrait s'étaler sur trois ans.

Le 27 juillet, la première tranche de travaux, pour un montant de 8,3 millions d'euros, a été attribuée. L'entreprise sera chargée de rénover les façades extérieures de l'amphithéâtre, qui seront masquées par des échafaudages durant 915 jours. Au programme: nettoyage de la pierre noircie par la pollution, colmatage des fissures et brèches, remplacement des barrières métalliques obturant les arches du rez-de-chaussée.

Deux autres phases de travaux concerneront la construction d'un centre d'accueil et la restauration de l'intérieur du monument et de ses souterrains.

Au terme des travaux, les zones visitables du Colisée augmenteront de 25%. Le nombre de visiteurs dans le plus grand amphithéâtre jamais construit sous l'Empire romain (188 mètres sur 156, pour une hauteur de 48,50 mètres) est passé en une dizaine d'années d'un million par an à environ six millions.