Le château Rothschild va connaitre une nouvelle vie après 30 ans d'abandon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/04/2016 à 14H40
Château Rothschild à l'abandon

Château Rothschild à l'abandon

Abandonné depuis 30 ans par ses propriétaires saoudiens, le château Rothschild situé à Boulogne-Billancourt va enfin retrouver sa splendeur d'antan. Il vient d'être racheté par une société de promotion immobilière qui entend rénover l'édifice qui date du Second Empire, et construire des nouveaux logements.

Abandonné, délabré, livré aux trafics en tous genre, taggé, squatté, partiellement détruit par un incendie : le château Rothschild tombe en ruine depuis longtemps.  Le promoteur Novaxia vient d'en faire l'acquisition, le début d'une nouvelle vie.

Reportage : Y. Dorion / P. Pachoud / E. Riou


Construit entre 1855 et 1861 dans le style Louis XIV à la demande du baron James de Rothschild, le château connaît des heures fastes où Tout-Paris se presse. Il est tour à tour délaissé après le décès d'Edmond de Rothschild, fils de James, avant d'être occupé par les allemands puis les américains durant la seconde guerre mondiale. S

Son dernier acquéreur en 1986, le neveu du roi d'Arabie Saoudite le laissera finalement tomber dans un état de décrépitude certain, sans entretien aucun. Depuis près de 30 ans, les plans de rachats se succèdent, sans résultat, en raison des investissements lourds pour sa complète rénovation.
 

Château Rothschild à boulogne-Billancourt, en ruine depuis 30 ans

Château Rothschild à boulogne-Billancourt, en ruine depuis 30 ans

© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Pas moins de 20 millions d'euros d'investissement sont nécessaires pour une rénovation complète du château, la construction de nouveaux logements en bois, et peut-être même un hôtel ou un musée. Quatre hectares de jardins environnants ont également été rachetés pour agrandir le parc existant. 

Les projets sont à l'étude et font l'objet d'une concertation avec la mairie de Boulogne-Billancourt pour réinventer le futur de ce site exceptionnel. Les travaux pourraient démarrer dès l'année prochaine. Si tout va bien.