Lascaux II et ses visites privilégiées, dans l’ombre de Lascaux IV

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/04/2017 à 13H24, publié le 27/04/2017 à 12H55
Peinture rupestre de la grotte de Lascaux II

Peinture rupestre de la grotte de Lascaux II

© Capture d'image France3/Culturebox

Depuis le 1er avril, on peut, à nouveau, visiter la grotte de Lascaux II. Le premier fac-similé de la grotte originelle propose des visites intimistes pour se démarquer de la nouvelle star, Lascaux IV.

Depuis sa réouverture, le 1er avril dernier, Lascaux II connaît une nouvelle vie. La première réplique de la célèbre cavité préhistorique de Montignac invite le public à découvrir ses reproductions de peintures rupestres par petit groupe de 20 personnes, deux fois par jour. Une visite approfondie pour se différencier de Lascaux IV (sa remplaçante depuis décembre 2016) qui vient de dépasser le cap des 100 000 visiteurs.  

Reportage : E. Arnould / P. Epee / A. Cassar-Rajaud
 
Comme les quatre découvreurs de la cavité originelle en 1940, les visiteurs pénètrent dans la grotte de Lascaux II avec une torche. Un moment privilégié qui plonge le public dans une ambiance particulière, authentique. Ils découvrent les répliques exactes des deux plus célèbres galeries de la grotte de Lascaux : la salle des taureaux et le Diverticule Axial. Une visite d’une heure et demie avec des explications concernant l’art pariétal et la vie préhistorique. "On peut prendre le temps d’échanger. Ca redonne à ce site ses lettres de noblesse", explique François Bouyssavy, guide à Lascaux II.

Une peinture de Lascaux II

Une peinture de Lascaux II

© Capture d'image France3/Culturebox
 
Lascaux II, l’authentique,  et Lascaux IV, la high-tech,  font donc le pari de la complémentarité. Certain visiteur, comme cette touriste toulousaine, n’hésite pas à découvrir les deux sites.  "L’avantage à Lascaux II, c’est qu’on a passé plus de temps dans les salles. Et c’est agréable d’avoir une description plus détaillée".   

Lascaux II, plus de trente ans de règne

Lascaux II a été créé en 1983. 20 ans après la fermeture de la grotte originelle au public. Les reproductions ont été réalisées par Monique Peyral et un groupe d’artistes. Le fac-similé a accueilli jusqu’à 270 000 visiteurs par année. Mais avec Lascaux IV les objectifs sont revus à la baisse. 20 000 personnes devraient visiter le site cette année.