La ville du Havre rachète le "nez" du France 150000 euros

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/05/2017 à 19H03, publié le 18/05/2017 à 18H36
Après Paris, le "Nez" du Paquebot France revient à son port d'attache Le Havre pour la somme du 150 000 €

Après Paris, le "Nez" du Paquebot France revient à son port d'attache Le Havre pour la somme du 150 000 €

© PHOTOPQR/LE PARISIEN

C'est une vente un peu particulière qui s'est déroulée ce mercredi 17 mai à Paris, sur préemption du ministère de la Culture, la ville du Havre achète le nez du France pour la somme de 150 000 euros.

55 ans après l'inauguration du France en 1962, et son voyage inaugural entre Le Havre et New York, le nez du fameux paquebot revient à son port d'attache.

La mise à prix était fixée à 50 000 € en présence d'une dizaine d'acheteurs privés dont l'actuel hébergeur. Après plusieurs montées aux enchères c'est finalement le tout nouveau ministère de la Culture qui a préempté la pièce de collection au profit de la ville du Havre pour un montant de 150 000€

Reportage : D. Frotté / H. Guiraudou / A. Guedes
L'étrave de l'ancien paquebot France se trouve actuellement sur le quai de Grenelle, à Paris et sera rapatriée au Havre par voie fluviale, au-delà d'un délai de quinze jours arrêtant définitivement la vente.

Une inauguration en grandes pompes

"Le France", rebaptisé "Norway" en 1979 puis "Blue Lady" en 2006 a connu la gloire puis l'oubli. Fleuron de la flotte française dans les années 1960, il a été construit par les chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire, où il fut mis à l'eau le 11 mai 1960 en présence du président de la République française, le général de Gaulle. Son lancement se déroule devant 100 000 personnes.
Le paquebot France en 1962

Le paquebot France en 1962

© France Info
A l'époque c'est le plus gros bateau du monde. Mais la crise a raison de celui que l'on surnomme "Le Prince des mers". Le déficit d'exploitation atteint les 100 millions de Francs par ans et Valery Giscard d'Estaing déclare la fin du naufrage. Le France est désarmé en 1974. 

L'art de vivre à la française 

Symbole des années fastes des Trente Glorieuses, le paquebot France réalise plus de 300 traversées et une centaine de croisières en douze ans de service. Il a longtemps incarné l'art de vivre à la française, le bon goût et le raffinement.

Des expositions du mobilier, des dessins, des vêtements et des photos sont régulièrement organisées.