La Suisse accueille Toutânkhamon, son tombeau et ses trésors

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/09/2013 à 15H42
Exposition Toutankhamon au Palexpo de Genève

Exposition Toutankhamon au Palexpo de Genève

© France 3 Culturebox

À Genève, Le Palexpo accueille, pendant plus de trois mois, une exposition intitulée « Toutânkhamon – son tombeau et ses trésors ». En tout, plus de mille répliques d’objets du trésor funéraire de Toutânkhamon, tels que les archéologues les ont découverts en 1922, sont proposées au public. Une expérience surprenante et unique à vivre jusqu'au 12 janvier 2014.

Reportage : A. Combes-Savary, C. Mathieu, E. Achard


Mais cette exposition n'est pas la première consacrée au fils d'Akhénaton. En 1967, André Malraux avait déjà inauguré une exposition intitulée "Toutânkhamon et son temps". Le ministre des Affaires culturelles était alors accompagné de l'ambassadeur d'Egypte en France.
 

Inauguration d'une exposition Toutânkhamon par André Malraux en 1967


La malédiction de Toutânkhamon...
La malédiction du pharaon, appelée aussi malédiction de Toutânkhamon, est une légende contemporaine. Elle a pris naissance au début du 20e siècle. Sans en connaître réellement l'initiateur, les médias de l'époque en ont fait une légende. Elle prétend que certains membres de l'équipe d'archéologues ayant exhumé la momie du pharaon Toutânkhamon seraient morts de cause surnaturelle suite à une malédiction du souverain défunt. En effet, plusieurs membres de l'équipe sont décédés quelques années après la découverte et notamment le plus illustre, Lord Carnarvon, le commanditaire des fouilles.
 

La malédiction de Toutânkhamon