La grotte de Font-de-Gaume: un trésor préhistorique ouvert au public

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/05/2015 à 10H09
La dernière grotte avec des peintures polychromes encore ouverte au public 

La dernière grotte avec des peintures polychromes encore ouverte au public 

© Grotte Font-de-Gaume - Capture d'image France3/Culturebox

A l’heure où la plupart des grottes préhistoriques ont leur copie, le site de Font-de-Gaume, en Dordogne, reste accessible au public. Les visiteurs peuvent encore admirer les 200 gravures et peintures magdaléniennes mais sous certaines conditions.

Contrairement à ses grandes soeurs, Lascaux ou Chauvet, qui ont désormais des clones, la grotte de Font-de-Gaume est encore ouverte au public. Ce qui est rare pour un site préhistorique avec des peintures et gravures polychromes. L’état de conservation des 200 œuvres peintes sur les parois permet au site d’accueillir encore des visiteurs mais en petit nombre.
 
Reportage : J-C. Batteria Jean-Christophe/ N.Berthier/ S.Lacombe

Des visites par petits groupes

Depuis 2013, seules 80 personnes peuvent, chaque jour d’ouverture, visiter la grotte de Font-de-Gaume, sur la commune d’Eyzies-de-Tayac en Dordogne. La visite se fait pas groupe de 12 personnes pour 30 minutes seulement. Les 13 degrés et 80% d’humidité ne doivent pas varier pour permettre de garder les gravures et les peintures dans un bon état de conservation. Seul l’accès à l’extrémité de la grotte est interdit au public, faute de circulation de l’air.

Des peintures qui maitrisent les techniques de l’art
Les visiteurs peuvent découvrir à l’intérieur de cette grotte relativement étroite de 125 mètres de long, pour 2 à 3 mètres de large et jusqu’à 8 mètres de hauteur, près de 200 gravures et peintures, dont certaines polychromes. Des bisons, des mammouths, des rennes ou encore de chevaux peints pendant la période magdalienne (vers 15000av.J-C). Ces œuvres témoignent d’une étonnante maitrise de la perspective ou encore du relief.  « Ca crève les yeux, ils maitrisaient l’espace de la grotte, s’enthousiasme Jean-Pierre Vanzo, agent du patrimoine habitué des lieux. La bosse du bison est sur une bosse de la parois, ils ont créé une profondeur de champs, explique-t-il devant la caméra de France3 Aquitaine ». 

Un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco

Les œuvres pariétales de la grotte ont été découvertes le 12 septembre 1901. La grotte était toutefois déjà connue par les habitants de la région et servait de terrain de jeux aux enfants, d'où la présence de nombreux graffitis sur quelques peintures. Dès l'année suivante, en 1902, la grotte est classée au titre des monuments historiques.

La grotte de Font-de-Gaume

4, avenue des Grottes
24620 Les Eyzies-de-Tayac
Téléphone : +33 (0)5 53 06 86 00
www.eyzies.monuments-nationaux.fr

Horaires :
– ouvert tous les jours sauf le samedi ; fermée les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre
– du 15 mai au 15 septembre : 9h30 à 17h30
– du 16 septembre au 14 mai : 9h30 à 12h30 et 14h à 17h30

Tarifs :
Plein tarif : 7,50 €
Tarif réduit : 4,50 €