La France demande le classement de la grotte Chauvet au patrimoine de l'Unesco

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/01/2012 à 12H33
Traces de pas dans la grotte Chauvet (1999)

Traces de pas dans la grotte Chauvet (1999)

© Garcia / CNRS / SIPA

La grotte Chauvet va être proposée par la France à l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco, avec les "Climats du vignoble de Bourgogne", a annoncé le ministère de la Culture

Située à Vallon-Pont-d'Arc, dans les gorges de l'Ardèche, la grotte Chauvet a été découverte en décembre 1994 par trois spéléologues ardéchois, Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hillaire.

Elle abrite des peintures rupestres datant de 25.000 à 37.000 ans. Elles font partie des plus anciennes au monde. Classée à l'inventaire des Monuments historiques en 1995, la grotte est devenue propriété de l'Etat en 1997. Elle est étroitement surveillée pour éviter les dégradations.

La grotte constitue "l'un des exemples les plus remarquables et les plus fascinants d'art pariétal", souligne le ministère dans un communiqué. Elle sera proposée à l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco au titre des biens culturels.

Quant aux "Climats du vignoble de Bourgogne", avec "leurs clos, leurs murgers, leur bâti caractéristique, associés aux villes de Dijon et de Beaune", ils seront, eux, proposés au titre des paysages culturels.

Ces deux dossiers ont été retenus par la ministre de l'Ecologie et du développement Durable, Nathalie Kosciusko-Morizet, et par le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand.