La cathédrale de Strasbourg se pare durant tout l'été de ses couleurs oubliées

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/07/2015 à 13H27
La Cathédrale de Strasbourg, le 3 juillet 2015.

La Cathédrale de Strasbourg, le 3 juillet 2015.

© PATRICK HERTZOG / AFP

L'avant-première a eu lieu hier soir, le 3 juillet. La cathédrale de Strasbourg retrouve tout au long de l'été ses anciennes couleurs, aujourd'hui oubliées, grâce à de spectaculaires projections de lumière, dans le cadre des célébrations du millénaire de ses fondations.

Le spectacle nocturne de 15 minutes sera proposé tous les soirs jusqu'au 20 septembre, à raison de plusieurs représentations par soirée.

Réinterprétation de l'histoire

Sur la façade ouest de l'édifice, du côté de son parvis, les couleurs vives projetées grâce à un procédé argentique rappellent celles qui ornaient jadis les sculptures du bâtiment. Ou qui auraient dû les orner selon les souhaits des architectes de l'époque. S'il s'agit d'une "réinterprétation", "cela donne une vraie illusion de ce que pouvaient ressentir les pèlerins, les passants et les visiteurs au Moyen-Age lorsqu'ils passaient devant la cathédrale", a expliqué Hélène Richard, directrice artistique de la société Skertzo, créatrice du spectacle. Ces projections colorées mettent aussi en avant "l'architecture délirante" de l'étonnante "façade à double peau" de la cathédrale, a-t-elle souligné. 
Cathédrale de Strasbourg, le 3 juillet 2015, 2 © PATRICK HERTZOG / AFP

Sur la façade sud, le spectacle est animé, proposant une narration pour mettre en scène le gigantisme de la cathédrale, le travail de ses bâtisseurs, puis de leurs successeurs, que l'on voit façonner le grès depuis des échafaudages virtuels - tandis que les anges de pierre s'animent pour souffler dans leurs trompettes.

Célébrations du Millénaire

"On regarde les 1.000 ans écoulés, mais on se projette aussi dans les 1.000 ans qui viennent", explique Hélène Richard. Ces illuminations estivales marquent le point d'orgue des célébrations du Millénaire des fondations de la cathédrale, bâtiment emblématique de la  capitale alsacienne.

La célèbre flèche unique de l'édifice de style gothique fut achevée en 1439, mais les premières fondations du bâtiment avait été posées il y a mille ans, en 1015, pour la construction d'une basilique romane.