La Cathédrale de Nevers touchée par la lumière

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/04/2011 à 09H41
La Cathédrale de Nevers touchée par la lumière

La Cathédrale de Nevers touchée par la lumière

© Culturebox

L'inauguration officielle des vitraux de la Cathédrale de Nevers a eu lieu le 29 avril 2011, même si ces travaux étaient achevés depuis 2009, la cérémonie a dû être reportée à plusieurs reprises. 

Plus de 7 millions d'euros et trente années de travaux se reflètent désormais sur les parois et dans les travées de la Cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Nevers. Cet ensemble de vitraux contemporains, le plus grand d'Europe avec 130 baies et 1052 m2 de verrières, a été réalisé par les artistes Jean-Michel Alberola, Gottfried Honegger, François Rouan, Raoul Ubac et Claude Viallat en collaboration avec différents maîtres verriers. Le choix des artistes, les diverses sensibilités artistiques de ceux-ci, l'intégration des vitraux et le travail d'équipe avec les maîtres verriers expliquent la difficulté de cet ouvrage et la durée de sa réalisation. Au milieu des années 60, la cathédrale détruite durant le terrible bombardement du 15 juillet 1944, avait été reconstruite à l'identique, se posait alors la question de ses vitraux entièrement disparus et remplacés par des verres blancs transparents. Au même moment, la réfection des vitraux de la Cathédrale de Metz par des artistes contemporains comme Marc Chagall, Jacques Villon et Roger Bissière allait inciter le ministère de la Culture à prendre la même voie pour la restauration de Nevers. Il s'agit de la plus importante commande publique de ce type, elle a été presque intégralement financée par le ministère.        
  
A voir aussi sur Culturebox :
- Les vitraux de Fernand Léger, sacre de la couleur et chemin de lumière
- Cluny reprend vie grâce à la 3D et à la réalité augmentée
- De Dürer à Mantegna : les maîtres de la gravure au musée des Beaux-arts