L'Unesco consacre la dimension européenne du quartier Neustadt de Strasbourg

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/07/2017 à 18H06, publié le 11/07/2017 à 11H10
Le quartier "Neustadt" de Strasbourg inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO

Le quartier "Neustadt" de Strasbourg inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO

© PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Le quartier allemand de Strasbourg, Neustadt, figure désormais sur la liste du patrimoine mondial établie par l'Unesco, un succès dans lequel le maire voit la consécration de la dimension européenne de sa ville.

L'UNESCO a consacré le 9 juillet le quartier de Neustadt de la capitale alsacienne au classement du Patrimoine mondial.  La "ville nouvelle", s'étend sur 90 hectares et comprend un vaste ensemble d'édifices et d'immeubles de styles néo-gothique, néo-renaissance et art déco. L'ancien centre de Strasbourg, la Grande Ile, autour de la cathédrale, était déjà depuis 1988 sur cette liste des biens présentant une valeur universelle exceptionnelle

Reportage : V. Etienne / E. Gambette / S. Sturtzer

Accroître la notoriété de Strasbourg

Parmi les bâtiments les plus notables figurent le Palais de l'Empereur, le palais universitaire, la bibliothèque, l'ancien Landtag (aujourd'hui le Théâtre national de Strasbourg, TNS), la gare et l'hôpital civil. La Neustadt comprend aussi des parcs, un jardin botanique et des bains municipaux, et le Palais des fêtes, qui témoignent du dessein hygiéniste et social de l'Allemagne aux XIXe et XXe siècles. 

Pour le maire de Strasbourg Roland Ries, la décision de l'Unesco représente "un symbole décisif, pour Strasbourg et pour l'Alsace, de la réconciliation avec notre histoire riche et multiple".          

Cette inscription vient rappeler avec force que la dimension européenne de Strasbourg est avant tout incarnée par la force du lien qui, au coeur de notre cité, à travers son patrimoine remarquable, scelle le destin commun des identités française et allemande

Roland Ries - Maire de Strasbourg
Neustadt quartier de Strasbourg © PATRICK HERTZOG / AFP

Les représentants du tourisme de Strasbourg attendent aussi beaucoup de cette reconnaissance et des retombées économiques qu'elle peut engendrer.  "On souhaite accroître encore plus la notoriété de Strasbourg. Faire aimer encore ce quartier aussi bien aux Strasbourgeois qu'aux touristes", souligne Annie Du Moulin, Directrice et guide de l'office du tourisme de la ville de Strasbourg.

Piscine Art nouveau du quartier Neustadt

Piscine Art nouveau du quartier Neustadt

© PATRICK HERTZOG / AFP

L'art Nouveau de Strasbourg 

Méconnue du grand public et en Allemagne, la Neustadt ou "ville nouvelle" est l'un des rares ensembles allemands qui n'aient pas été détruits par les Alliés. Cette "ville nouvelle", construite sous le règne de l'empereur Guillaume II, s'étend sur 90 hectares et comprend un vaste ensemble d'édifices et d'immeubles de styles néo-gothique, néo-renaissance et art déco.
Le "Palais de Fête" de Neustadt avec son architecture typique Art-Déco

Le "Palais de Fête" de Neustadt avec son architecture typique Art-Déco

© PATRICK HERTZOG / AFP
La Neustadt s’inspire dans sa composition urbaine du modèle haussmannien tout en adoptant un vocabulaire architectural germanique pour ses édifices. Cette double influence a permis de créer un schéma urbain spécifique à Strasbourg, où des perspectives construites à partir de la cathédrale modèlent un paysage singulier organisé autour des cours d’eau et des canaux.

La décision de l'Unesco constitue donc une extension de ce site. Comme pour souligner l'égalité de traitement ou la proximité entre l'Allemagne et la France, le Comité du patrimoine mondial, réuni à Cracovie a le même jour élargi le site architectural allemand du Bauhaus à Weimar et Dessau aux maisons à balcons de Dessau, y ajoutant aussi l'Ecole syndicale ADGB à Bernau.