L'Orient-Express fait escale à l'Institut du monde arabe en 2014

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/11/2013 à 12H11
Un wagon de l'Orient Express sur un quai de la gare de l'Est à Paris 

Un wagon de l'Orient Express sur un quai de la gare de l'Est à Paris 

© MEHDI FEDOUACH / AFP

L'Orient-Express, train de luxe mythique qui reliait les capitales européennes à Istanbul, sera célébré par une grande exposition ce printemps à l'Institut du monde arabe, a annoncé mardi soir son président Jack Lang

"Deux ou trois voitures d'origine de ce train, sur les huit qui ont été rachetées en 2011 par la SNCF, seront exposées sur le parvis de l'IMA", a précisé à l'AFP l'entreprise ferroviaire publique, partenaire de l'exposition.
"Il était une fois l'Orient-Express" se tiendra du 1er avril au 3 août sur deux niveaux de l'IMA et retracera les origines et l'histoire de ce train, créé en 1883 par la Compagnie Internationale des Wagons Lits. 
Gravure représentant un des luxueux salons de l'Orient Express (1885)

Gravure représentant un des luxueux salons de l'Orient Express (1885)

© Ann Ronan Picture Library / Photo12
Dans sa présentation de l'exposition, Jack Lang a souligné que l'Orient-Express, "c'est d'abord "la nostalgie" de la Belle Epoque avant la première guerre mondiale, puis celle des Années folles de l'entre-deux-guerres. C'est aussi "une prouesse technique" et "le triomphe d'une idée", celle de l'ingénieur belge Georges Nagelmackers, fondateur de la 
Compagnie Internationale des Wagons-Lits, qui pensait que le progrès aboutirait à une meilleure compréhension entre les hommes".
Il a révolutionné les conditions de voyage en proposant aux voyageurs de traverser le continent sans changer de train et dans  le confort. "Ce train allait vers l'Orient, un Orient rêvé, fantasmé mais aussi un Orient réel, à une époque cruciale de l'histoire", souligne l'ancien ministre de la Culture sous François Mitterrand.