L'Hermione, réplique de la frégate de La Fayette, goûte à l'Atlantique

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/09/2014 à 10H36
L'Hermione laisse le port de Rochefort et se dirige vers l'île d'Aix, dimanche 7 septembre 2014.

L'Hermione laisse le port de Rochefort et se dirige vers l'île d'Aix, dimanche 7 septembre 2014.

© Xavier Leoty / AFP

La réplique de l'Hermione, frégate sur laquelle La Fayette rallia les insurgés américains en 1780, s'est élancée dimanche pour sa première navigation sur l'Atlantique. Après 17 ans de travail, ce majestueux navire était sorti dans la nuit de samedi à dimanche du bassin où il a été en partie construit, à Rochefort (Charente-Maritime). Des milliers de spectateurs sont venus le saluer.

Sorti dans la nuit de samedi à dimanche de sa cale de construction pour rejoindre, en amont de la Charente, le port de commerce de Rochefort (Charente-Maritime), le trois-mâts s'est élancé vers 16h pour son premier voyage en direction de l'île d'Aix, au large des côtes de la Charente-Maritime.
   
Des dizaine de milliers de spectateurs étaient venus le saluer sur son passage, alors qu'il descendait au moteur la Charente, avant de pouvoir goûter, au bout de l'estuaire, aux eaux de l'océan Atlantique. Il ne s'agit toutefois que d'un premier essai, le véritable voyage vers la Virginie n'étant prévu qu'en avril prochain. Un faux départ avant le jour J dimanche
   
La sortie du bassin aurait dû se dérouler en principe samedi après-midi. Mais alors que plusieurs milliers de personnes s'étaient réunies autour du trois-mâts, le bateau-porte, qui sépare la cale de construction où se trouve la réplique des eaux de la Charente, n'avait pas pu s'ouvrir car il était obstrué par de la vase.
   
Malgré l'intervention de plongeurs, l'opération avait été reportée à la prochaine marée, qui tombait durant la nuit. "Tout s'est bien passé cette nuit, la porte du bassin s'est ouverte vers trois heures, et une heure et demi plus tard le navire était à quai dans le bassin à flot du port de commerce", a indiqué Maryse Vital, une responsable de l'association Hermione Lafayette.
   
"C'était assez spectaculaire dans la nuit, il y avait plus d'un millier de personnes, beaucoup n'avaient sans doute pas dormi et l'ambiance était très joyeuse", a-t-elle ajouté.
   
Dimanche était donc un grand jour pour l'Hermione, une étape décisive d'un chantier titanesque long de 17 ans, en prélude au grand voyage.
L'Hermione quitte son bassin du port de Rochefort à l'aube du 7 septembre 2014.

L'Hermione quitte son bassin du port de Rochefort à l'aube du 7 septembre 2014.

© Xavier Leoty / AFP
En rôdage avant le grand voyage vers les Etats-Unis
   
La frégate effectuera ensuite plusieurs semaines d'entraînement en mer le long de la côte atlantique, avant le retour mi-novembre à son port d'attache pour les derniers réglages et, enfin, le départ historique vers les États-Unis sur les traces de La Fayette, prévu en avril 2015. Le voyage est prévu pour durer 40 jours, via les îles Canaries, et l'arrivée en Virginie, à Yorktown, est programmée au début du mois de juin 2015. Le trois-mâts fera ensuite le voyage retour vers Brest où son arrivée est prévue autour du 9 août.
   
En 1780, il avait fallu 38 jours au jeune marquis de 23 ans pour traverser l'Atlantique et annoncer aux insurgés américains le soutien de la France contre les troupes de la Couronne britannique, scellant son destin de héros de l'Indépendance américaine.