L'été et ses traditions : les cartes postales gardent la cote

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/08/2013 à 11H19
Trouver la bonne carte postale... © PIERRE ANDRIEU / AFP

Elles ne sont pas passées au seul rang d'objets de collection, fort heureusement. Malgré les e-mails et les SMS, nous avons gardé l'habitude d'envoyer des cartes postales, l'été. 300 millions de cartons imagés passent ainsi entre les mains des facteurs chaque année.

A ses premières heures, la carte postale remplaçait surtout le téléphone. On en envoyait à ses voisins, amis, famille, pour une invitation à déjeuner, ou une nouvelle urgente. Il y avait alors plusieurs levées par jour, et pas encore de dessin ou de photographie : d'un côté du carton il y avait l'adresse, décorée d'un liseré, de l'autre, le message. C'était à la fin du XIXe siècle. 
A Nice © MUCEM / RMN-GRAND PALAIS
Les premières stations balnéaires. 1936, et les congés payés. L'insouciance, l'envie de partager des moments d'exotisme, de dépaysement. Voici venue la carte postale de vacances. Il s'en vendait alors 800 millions par an. Si ce chiffre a diminué de moitié ces dernières années, la tradition reste, pour le plaisir de trouver autre chose que des factures et relevés de banque dans la boite aux lettres, et pour personnaliser l'échange en écrivant, ou dessinant, un message à la main.

Reportage : C. Bourléaud