L'Austrasie, le royaume mérovingien oublié qui refait surface à Saint-Dizier

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/09/2016 à 18H01
L'exposition " Austrasie, le royaume Mérivingien oublié" réuni les trouvailles de 15 ans de fouilles. 

L'exposition " Austrasie, le royaume Mérivingien oublié" réuni les trouvailles de 15 ans de fouilles. 

© capture d'écran France 3 / Culturebox

L’exposition "Austrasie, le royaume mérovingien oublié" ouvrira ses portes le 16 septembre prochain à l’Espace Camille Claudel de Saint-Dizier en Haute-Marne. Un voyage dans le temps pour découvrir le berceau de la dynastie mérovingienne, à découvrir jusqu’au 26 mars 2017.

Les Mérovingiens, cette dynastie de rois Francs de la tribu des Saliens, ont régné en Gaule de la fin du 5e siècle jusqu’au milieu du 8e siècle. Aujourd’hui, leurs vestiges refont surface dans une exposition à Saint-Dizier. Une visite dans le monde oublié qui propulse le visiteur dans l’histoire du haut Moyen-Âge. "C’est surtout faire un voyage en Austrasie, un voyage dans le temps, montrer au public quels étaient les objets qu’ils utilisaient au quotidien, leur bijoux, leurs pratiques. C’est à la fois pour que les visiteurs comprennent qu’on n’est pas si loin de ces réalités et qu’ils comprennent un petit peu d’où ils viennent", confie Virginie Dupuy, la conservatrice du musée de Saint Dizier.

Un long travail de recherche

L’exposition "Austrasie, le royaume mérovingien oublié", est le résultat de 15 ans de recherches. En 2002, des tombes de chefs mérovingiens sont découvertes à Saint-Dizier. Ces trésors exceptionnels poussent la ville à investir dans l’archéologie. "Ça a été le départ de la reprise des fouilles dans tout le secteur. On connaissait déjà un village carolingien du 8e jusqu’au 12e siècle, qui avait été fouillé à 100 mètres des tombes que j’ai découvertes en 2002. Et on connaissait également la présence d’une villa antique mais partiellement explorée. Suite à cette découverte, il y a eu une volonté politique de relier les morceaux du puzzle", raconte Marie-Cécile Truc, archéologue à l'INRAP et commissaire de l'exposition.

Reportage : M. Meyer / R. Doumergue / N. Baliguet-Morel

 

Un investissement assumé

Des fouilles programmées ont donc été mises en place, et une première exposition a vu le jour en 2008. Tous ces trésors mis au jour ont été dévoilés à 35 000 personnes qui ont découvert ce glorieux passé, de quoi rendre certains très fiers. "C’est la fierté de vivre dans une région riche de toute ces découvertes", a confié une visiteuse à l’époque.

La ville de Saint-Dizier a alors toujours misé sur l’archéologie, un investissement assumé, comme le déclare François Cornut-Gentille, le député maire (LR) de Saint-Dizier. "Je pense que dans ces départements qui se sentent en marge, redécouvrir le passé avec fierté ce n’est pas quelque chose d’accessoire."

Avec l’exposition "Austrasie, le royaume mérovingien oublié", c’est le riche passé de la région Grand-Est que le visiteur pourra explorer. Ouverture au public le samedi 16 septembre 2016.