Journées du patrimoine : les trésors de la Banque de France

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/09/2016 à 18H28
La galerie dorée de la Banque de France 

La galerie dorée de la Banque de France 

© France 2

Dans le cadre des Journées du patrimoine, le siège de la Banque de France, dans le 1er arrondissement de Paris, ouvre ses portes au public. L'occasion de visiter sa galerie dorée et ses salons d'apparat. Le clou du spectacle : "la Souterraine", un coffre-fort en sous-sol de plus d'un hectare abritant les réserves d'or de la France. Interdite au public, une exposition permet de la découvrir.

Le siège de la Banque de France se trouve à l'Hôtel de Toulouse, un superbe bâtiment construit au XVIIe siècle par l'architecte François Mansart. En 1713, l'édifice est racheté par le comte de Toulouse qui lui donne son nom et qui entreprend d'importants travaux dans le style Régence. Il fait entièrement refaire la galerie dorée, l'une des plus belles de la capitale, qui n'est pas sans rappeler celles du château de Versailles. Et ce n'est pas un hasard car le comte de Toulouse est le fils illégitime de Louis XIV et de Madame de Montespan. 
 

On pense que le Comte de Toulouse, qui avait vécu toute son enfance à Versailles, était un peu nostalgique et a voulu avoir son petit Versailles à lui.

Arnaud Manas
Responsable patrimoine Banque de France


Devenue un endroit stratégique où se décidaient les politiques monétaires, cette galerie dorée est l'un des temps forts de la visite de la Banque de France.

L'or de la France 

Mais le clou du spectacle, c'est sans aucun doute la Souterraine. Le public ne peut pas y accéder mais une exposition baptisée "Les secrets de l'or" retrace la construction de ce coffre-fort géant qui est l'un des endroits les plus sécurisés de France. Situé au huitième sous-sol, ce bunker de plus d'un hectare abrite les réserves en or de la France : 2435 tonnes de métal précieux, en pièces et en lingots, ce qui représente près de 100 milliards d'euros. 

Les lingots de la Banque de France 

Les lingots de la Banque de France 

© Banque de France Assailly Pascal

En 1932, l'écrivain autrichien Stefan Zweig a été exceptionnellement autorisé à visiter la souterraine. Il l'a décrite avec beaucoup de poésie dans un récit de voyages. 

Un trésor que ni César ou Crassus, ni Cortès ou Napoléon, ni tous les empereurs et les grandes familles de cette planète, ni aucun mortel depuis le commencement des temps n'ont jamais vu réuni.

Stefan Zweig
Voyages (Visite au royaume des milliards), 1932


Si ces réserves d'or ne se visitent pas, le public peut en revanche découvrir durant ce week-end un atelier de tri mécanique de billets. Là aussi, ça fait rêver ! 

Banque de France
31 rue Croix des Petits-Champs
75001 Paris
01 42 92 42 92