Artsens métamorphose le livre aux archives de Nice

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/09/2016 à 10H26
Le livre hérisson, une des oeuvres de l'exposition "Métamorphose du livre" à Nice. 

Le livre hérisson, une des oeuvres de l'exposition "Métamorphose du livre" à Nice. 

© capture d'écran France 3 / Culturebox

Des livres transformés en hérissons ou en lampes de bureau, c’est ce que propose l’exposition itinérante "Métamorphose du livre" aux Archives Municipales de Nice. L’association de rencontres artistiques Artsens est à l’origine de ce projet visible jusqu’au 21 septembre.

C’est dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine que l’association Artsens a créé son exposition "Métamorphose du livre", actuellement aux Archives Municipales de Nice. Une initiative dérivée d’une opération de collecte de livres, lancée il y a un peu plus d’un an, "Les livres en balade". Le principe est simple, des livres en tout genre sont placés dans des cagettes bleues, elles-mêmes présentées en vitrine des commerces et dans les différentes institutions.

Reportage : H. France / S. Ben Cherifa / P. Pauron

L’association Artsens s’est occupée de recevoir et de trier les livres donnés par les particuliers. Une partie de ces livres sont devenus les objets d’art de l’exposition "Métamorphose du livre". Un projet mis en œuvre à la suite d’un constat. "On a reçu un amoncellement d’encyclopédies ou des livres obsolètes que l’on ne mettait pas dans le circuit mais on n’osait pas les jeter. Que faire ? Donc nous avons proposé une banque de données à tous nos artistes en disant que le thème de l’exposition était la métamorphose du livre", explique Corinne Reinsch, artiste plasticienne du collectif Artsens.

Entre livres et archives

L’exposition réunit toutes sortes d’œuvres, comme une robe de cocktail en papier ou un poisson fait de 1200 pages enchevêtrées, sans aucun point de colle. Ces drôles de sculptures ont été réalisées autant par des professionnels que des amateurs, et s’intègrent naturellement dans les Archives Municipales de Nice, comme le souligne Marion Duvigneau, la conservatrice du patrimoine et chef du service des archives. "Il y a surtout la reliure, qui distingue le livre du document d’archive et ce qui m’a intéressé dans le projet du collectif Artsens, c’était : d’où viennent ces papiers qui constituent des livres et ou vont-ils aller dans une démarche de développement durable et de réflexion sur le sens ?"

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre, des ateliers gratuits intergénérationnels se dérouleront autour de l’exposition.

Par ailleurs, toutes les œuvres présentés jusqu’au 21 septembre au Archives Municipales de Nice dans le cadre de "Métamorphose du livre" sont à vendre, au profit de l’UNESCO pour la lutte contre l’illettrisme.