"Métrophonie" : Théo Rota compose une symphonie avec les sons de Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/09/2015 à 11H35, publié le 08/09/2015 à 18H30

A l'initiative de la Métropole et de l'Auditorium de Lyon, les habitants ont été invités à enregistrer des sons du quotidien pour créer la bande originale de l'agglomération lyonnaise. A partir de ces enregistrements, un jeune compositeur, Théo Rota, en collaboration avec des designers sonores, a conçu une oeuvre musicale inédite qui sera diffusée à l'Auditorium lors des Journées du patrimoine.

Reportage : Myriam Figureau et Laure Crozat  


"Tous à vos smartphones ! Devenez chasseurs de sons". C'est ainsi que les habitants de la métropole lyonnaise ont été conviés cet été à participer au projet pour le moins original de Métrophonie. La création s'est faite en 4 temps : 

La chasse aux sons

-Du 1er au 15 juillet, les chasseurs de sons qui souhaitaient participer à l'aventure devaient déposer leur enregistrement sur le site www.metrophonie.com. 
Sonnette de vélo, bus qui passe, chien qui aboie... Qu'ils soient anodins, étonnants, plaisants ou désagréables, qu'ils proviennent de la ville ou de la campagne, tous les bruits du quotidien étaient les bienvenus.
-Du 15 juillet au 31 août, un jeune compositeur, Théo Rota, a travaillé tout l'été, avec l'aide des designers sonores Kevin Henaff et Alexandre Hervé, pour produire plusieurs formes musicales, d'une durée de 3 à 60 minutes. Près de 130 échantillons sonores ont été récoltés.

Les sons prennent corps

-Du 31 août au 19 septembre : les morceaux créés ont été mis à disposition des villes et des associations participantes qui ont pu les réinterpréter sous différentes formes artistiques. 
-Les 19 et 20 septembre : à l'occasion des Journées européennes du patrimoine 2015, les habitants pourront enfin découvrir la bande originale du territoire. Cette symphonie inédite du quotidien sera diffusée à l'Auditorium de Lyon et dans les villes participantes. (Givors, Tassin, Décines, Rillieux-la-Pape et Feyzin).  


Métrophonie 
Les 19 et 20 septembre à l'Auditorium de Lyon