La chapelle aux pommiers de Saint-Vigor, un exemple du patrimoine sauvé

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/09/2012 à 14H41
La Chapelle de Saint-Vigor de Mieux (Calvados)

La Chapelle de Saint-Vigor de Mieux (Calvados)

© France3/Culturebox

Les journées du Patrimoine 2012 proposent de découvrir quelques trésors du "Patrimoine caché". Parmi ces pépites, la chapelle de Saint Vigor de Mieux dans le Calvados. Il y a 30 ans elle menaçait de s'effondrer, mais un artiste japonais (Kyoji Takubo) a décidé de la sauver. Relayé par une association de bénévoles le travail de l'artiste est aujourd’hui un lieu d'histoire et de culture où il fait bon se recueillir.

La Chapelle aux pommiers de Saint-Vigor a subi plusieurs phases de restauration. La charpente a d'abord été renforcée et la toiture enrichie de tuiles transparentes colorées. A la manière des vitraux, la chapelle s'illumine de touches colorées par les rayons du soleil. Lors de son passage en France, Kyoji Takubo, a été littéralement adopté par les Normands. Dans la chapelle de Saint-Vigor, il rend hommage à la Normandie en laissant ses dessins de pommiers orner les murs blancs du petit édifice.  

 

Tous les articles  Les journées du Patrimoine sur Culturebox