Idéfix, le compagnon d'Obélix, sujet d'une exposition itinérante

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/09/2015 à 16H23
L'évolution d'Idéfix en 50 ans.

L'évolution d'Idéfix en 50 ans.

© Goscinny et Uderzo

Une exposition itinérante vient d'être présentée dans une librairie rouennaise spécialisée dans la bande dessinée. Elle est tout entière consacrée à un chien, mais pas n'importe lequel : Idéfix, aussi petit que son maître, Obélix, est gros. Aux côtés du plus célèbre duo de Gaulois dés le 4e album, ce poids plume blanc aux oreilles frangées de noir accède ainsi au statut de héros à part entière.

Bon, c'est vrai, il est juste un tout petit peu moins célèbre dans le monde qu'un autre chien tout blanc, Milou. C'est pourtant bien grâce à lui qu'Astérix et Obélix forment un trio, comme les trois mouquetaires étaient quatre grâce à d'Artagnan. Aux côtés d'Astérix et Obélix depuis le 4e album signé Goscinny et Uderzo, Idéfix, ce petit chien sans race précise est doté d'un flair et d'un courage à l'opposé de sa toute petite taille. Fidèle, sachant débusquer en un éclair sangliers et Romains, il pleure quand on coupe ou qu'on arrache un arbre. Il sait aussi à l'occasion sauver son maître, c'est ainsi que dans l'album "Astérix et Cléopâtre", c'est lui qui trouve la sortie de la pyramide dans laquelle l'immonde traître Amonbofis a enfermé Astérix, Obélix et leur ami le druide Panoramix. 

Reportage : C. Lecompte / P. Derouet / C. Thomas / E. Tavennec


L'exposition rend un hommage mérité à Idéfix pour les cinquante ans de son apparition. Elle sillonne la Gaule des librairies spécialisées en bande dessinée, surveillez près de chez vous, elle y est peut-être ou y sera... On y découvre des objets passionnants, comme les documents de travail de Goscinny et Uderzo, planches de dessins et textes préparatoires.