Huit tapisseries du XVIe siècle restaurées à Chaumont-sur-Loire

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/02/2015 à 17H29
Détail d'une tapisseries de la "Tenture des Planètes et des Jours" de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher)

Détail d'une tapisseries de la "Tenture des Planètes et des Jours" de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher)

© DR

Le château de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher), célèbre pour son festival des jardins, a fait restaurer huit tapisseries de la fin du XVIe siècle, dont les motifs font la part belle aux thèmes paysagers et végétaux.

Les sept tapisseries de la "Tenture des Planètes et des Jours", complétées d'une tapisserie dédiée au "Mariage", avaient dû être décrochées en 2006 en raison de leur dégradation.

Elles ont été restaurées en Belgique, dans les ateliers de la manufacture royale de Wit, pour un budget de 92.000 euros, financés à 80% par l'État et à 20% par la région Centre-Val de Loire.
La "Tenture des Planètes et des Jours" exposée dans la grande salle du Conseil du château de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher)

La "Tenture des Planètes et des Jours" exposée dans la grande salle du Conseil du château de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher)

© DR
L'ensemble est de nouveau présenté au public dans la grande salle du Conseil du château, en harmonie avec un pavement en majolique de Palerme. C'est là que les princes de Broglie avaient installé en 1889 cette tenture, due aux ateliers de Martin Reymbouts, à Bruxelles, et rachetée à des aristocrates désargentés, qui avaient exigé un strict anonymat, toujours non percé aujourd'hui.

La "Tenture des Planètes et des Jours", qui n'a sa pareille qu'au Musée national de Munich, représente des divinités romaines - Diane, Saturne, Vénus, Mars, Mercure ou Jupiter - correspondant chacune à une planète et à un jour de la semaine, tandis que les différents signes du zodiaque apparaissent sur les roues des chars des dieux.