Vidéo. Vivez la Bataille d'Austerlitz comme si vous y étiez

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/01/2016 à 16H45
Reconstitution de la Bataille d'Austerlitz / 2015

Reconstitution de la Bataille d'Austerlitz / 2015

© France 3 / capture d'écran

Le Premier Empire fascine toujours et les événements de commémoration ne manquent pas. Fin 2015 on a célébré les 210 ans de la Bataille d'Austerlitz menée par Napoléon 1er. Un événement commémoratif majeur auquel ont participé des passionnés bourguignons lors de la reconstitution d'une des plus célèbres batailles de l'histoire.

Le Premier Empereur des Français, Napoléon 1er  ne cesse de fasciner ( il dérange aussi) et les passionnés de son épopée sont de plus en plus nombreux. France 3 Dijon a suivi les membres de l'association icaunaise "Jean-Roch Coignet - grenadiers de la Garde Impériale" qui ont décidé de rendre hommage au 1er Régiment de Grenadiers à pied de la Garde Impériale. A travers le feuilleton "Des Bourguignons à l'assaut d'Austerlitz" suivez pas à pas une aventure qui se prépare minutieusement pour une reconstitution des plus fidèles. 

 

Episode 1 : Autour d'une passion commune

Rencontre avec Pierre, Florent, Philippe et les autres, tous rassemblés autour d'une même passion, la reconstitution napoléonienne. Certains affirment s'éclater et découvrir de nouvelles choses quand d'autres revendiquent un devoir de mémoire et une contribution éducative. Mais pour l'heure, à J-15, nos reconstituteurs sont à pied d'oeuvre pour les derniers préparatifs, et n'oublient pas d'honorer la mémoire de Jean-Roch Coignet un des hommes qui ont suivi Napoléon 1er.

Reportage : M. Barate / I. Rivierre / A. Bergey / L.​Feuillebois
 

Episode 2 : sur les terres d'Austerlitz

Les reconstituteurs Bourguignons arrivent en République Tchèque à Slavkov U Brna, anciennement Austerlitz. Seulement 19 heures de route ont été nécessaires pour suivre les traces des 75 000 hommes venus à pied en marche forcée (40 kms par jour), de Boulogne-sur-Mer, le 2 décembre 1805.
Sur place, Pierre et ses acolytes prennent leur quartier dans une caserne désaffectée ; dès demain matin la Bataille des Trois Empereurs va commencer. Mais en attendant une petite visite s'impose, le temps de s'imprégner des lieux chargés d'histoire, comme le château de Slavkov où le 6 décembre 1805, Napoléon 1er, victorieux signe l'armistice qui mettra fin à la guerre de la Troisième Coalition.   

 

Episode 3 : 17 nationalités autour d'une fresque historique

L'engouement pour la Bataille d'Austerlitz rassemble 17 nationalités. Ils sont venus de Russie, d'Autriche, d'Allemagne d'Italie, de Malte, de Biélorussie, d'Ukraine, de Belgique... et même du Canada ou des Etats-Unis. Les passionnés, de tous milieux, fraternisent, trinquent et chantent tout au long de la soirée, car demain la grande fresque historique va commencer. Dans la matinée, place aux dernières répétitions avant le coup d'envoi. 

 

Episode 4 : l'heure H de la reconstitution est arrivée

Le moment tant attendu est arrivé. Les 1800 participants prennent place sur le champ de bataille pour cette grande fresque historique. Chacun endosse son rôle le temps de vivre pleinement cette aventure hors du commun. Le taux d'adrénaline est à son maximum pendant près de trois heures. Mais la vraie bataille, celle du 2 décembre 1805 a duré toute la journée. Napoléon Bonaparte, fin tacticien, va l'emporter. Mission accomplie pour l'Empereur en 1805 et passion assouvie pour les participants de 2015 pour qui, ce fut une belle célébration. 

La Bataille d'Austerlitz

Une des plus célèbres batailles de Napoléon Bonaparte et aussi sa plus grande victoire militaire remportée le 2 décembre 1805, jour anniversaire de son sacre. Surnommée la Bataille des Trois Empereurs, elle oppose la Grande Armée aux forces de l'empereur François II du Saint-Empire (François Ier d'Autriche) et à celles du tsar Alexandre Ier.