Le Château de Blois haut lieu de la royauté et des guerres de religion

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/05/2017 à 12H09, publié le 15/05/2017 à 17H12
La cour du château de Blois

La cour du château de Blois

© France 3 / Culturebox

Le plus complexes des châteaux de la Loire continue d’attirer presque 300.000 visiteurs chaque année. Chargé d’histoire et d’objets du quotidien, le Château de Blois propose aussi depuis plus de 20 ans un spectacle de son et lumière, qui raconte l’Histoire des lieux.

Avec ses escaliers majestueux, sa cour intérieure resplendissante et ses quatre palais, le Château de Blois est le plus atypique des châteaux de la Loire. Résidence officielle des Rois de France pendant la Renaissance, il a été un lieu capital de l’Histoire de France, notamment pendant les guerres de Religion.

Reportage : France 3 - C. Laronce / M. Diawara / L. Gieysse / S. Korwin
C’est en 1500 que commencent les travaux entrepris par le Roi Louis XII. Sous l’impulsion du monarque, le château devient le lieu de résidence officiel de la famille royale. Séverine Desgeorges est la responsable pédagogique du château. Elle retrace brièvement les différentes constructions qui ont forgé le château tel qu’on le connaît aujourd’hui : "Le premier château qui a été construit ici c’est un château du Moyen-Âge dont il nous reste pas mal d’éléments, le château des Contes de Blois. Le premier des Rois à le reconstruire, c’est Louis XII. Le successeur de Louis XII est François Ier qui était son cousin et qui est devenu son gendre puisqu’il a épousé la fille de Louis XII, la Reine Claude. Ensemble ils vont reconstruire le château. La dernière partie qui a été construite, on la doit à Gaston d’Orléans, dernier grand Prince au XVIIe siècle."
Extrait du spectacle son et lumière donné tous les soirs au Château de Blois.

Extrait du spectacle son et lumière donné tous les soirs au Château de Blois.

© France 3 / Culturebox
Lieu emblématique des Guerres de Religion, le château de Blois est le théâtre de sanglants règlements de compte politico-religieux. En 1588, Henri III fait exécuter le Duc de Guise. Cet assassinat ne fait qu’alimenter les tensions entre Catholiques et Protestants. Comme le rappelle Elisabeth Latrémolière, cet épisode tragique n’est que le début d’une succession de malheurs pour le Roi Henri III. "C’est ici que s’écrit une grande page de l’Histoire de France. Henri de Guise s’écroule au pied du lit du Roi, exécuté parce qu’il menaçait son trône. Cet épisode n’a sans doute pas été de bon augure pour le malheureux Henri III, puisque quelques semaines après sa mère, la Reine Catherine de Médicis, meurt au château de Blois. Quelques mois plus tard, le Roi Henri III est à son tour victime d’un assassinat", raconte la conservatrice du Château de Blois.
Portrait de Catherine de Médicis. Toile présente au Château de Blois.

Portrait de Catherine de Médicis. Toile présente au Château de Blois.

© France 3 / Culturebox
Le Château de Blois est le seul des châteaux de la Loire à être également un musée. Sculptures, peintures, mobiliers, mais aussi costumes d'époque sont conservés soigneusement dans des pièces inaccessibles au public. Le château expose de temps en temps des pièces maîtresses, permettant ainsi aux visiteurs d’en découvrir davantage sur nos les rois. Une Histoire de France à découvrir également grâce au spectacle son et lumière donné tous les soirs dans la cour intérieure du Château. Les personnages historiques reprennent vie sous la plume d’Alain Decaux, dans un jeu de lumière où les façades des châteaux deviennent des toiles animées.