La grande histoire de l'Europe en marche au Mémorial Alsace-Moselle

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/09/2017 à 16H37, publié le 27/09/2017 à 10H30
Le Mémorial Alsace Moselle consacre 400 m2 à la construction de l'Europe sans oublier l'histoire

Le Mémorial Alsace Moselle consacre 400 m2 à la construction de l'Europe sans oublier l'histoire

© Le Mémorial d'Alsace Moselle consacre 400 m2 à la construction de l'Europe

Après dix mois de travaux, le Mémorial Alsace-Moselle rouvre ses portes le 1er octobre prochain. Les visiteurs pourront découvrir un nouvel espace dédié à la construction européenne.

C’est un lieu incontournable du Grand Est. Situé à Schirmeck, dans le Bas-Rhin, le Mémorial Alsace-Moselle raconte l’histoire mouvementée de cette région, de 1870 à 1945, pendant les guerres franco-allemandes. Rénové, le site s’est doté d’un nouvel espace consacré à l’Europe, de 1945 à nos jours.
 
Reportage : M. Coulon / V. Ruiz Suri / S. Bock 

400 m2 consacrés aux fondements de la construction européenne. C’est l’une des grandes nouveautés du Mémorial Alsace Lorraine qui pendant 10 mois s’est refait une beauté. Ce nouvel espace thématique revient sur les grands évènements qui ont marqué l’Europe, du traité de Rome à la chute du mur de Berlin en passant par la création du parlement européen de Strasbourg. Des sujets traités à travers un parcours interactif mais également immersif.

On a essayé de montrer une Europe non pas comme une idée établie depuis toujours mais comme une construction vivante qui dépend de l’engagement des citoyens à tout moment.

Marti Grau, historien au Parlement Européen

Le Mémorial ne fait bien sûr pas abstraction des crises que traverse l’Europe. La dette grecque, le Brexit, les flux migratoires sont abordés dans la dernière partie de l’exposition consacrée de 1989 à nos jours.
 

Ce qui est intéressant aussi, c’est que c’est un musée de l’histoire en marche.

Barbara Hesse, directrice du Mémorial Alsace Moselle

Mais l’élément marquant de ce nouvel aménagement reste le forum. Sorte de sphère baignée d’images, désignée comme l’une des réalisations les plus techniques de l’exposition. Le visiteur y est amené à donner son avis sur les grandes problématiques européennes via un jeu de questions-réponses accessible sur tablette.