"Wool War One", 700 soldats de laine pour raconter la Grande Guerre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/06/2014 à 12H29
Des centaines de soldats de laine qui seront exposés en décembre 2014 à la Piscine de Roubaix

Des centaines de soldats de laine qui seront exposés en décembre 2014 à la Piscine de Roubaix

© France 3 Culturebox

Raconter la Première Guerre mondiale... en tricot. C’est le projet original lancé par Anna, une artiste plasticienne. Elle a mobilisé des centaines de tricoteuses pour confectionner 700 soldats de laine afin d'évoquer l’hécatombe humaine de 14-18 et la vulnérabilité des soldats. Inscrit au programme des manifestations du Centenaire, le projet verra la jour en décembre 2014 à la Piscine à Roubaix.

Reportage : M. Buisson / L. Linot 
 A l’origine de ce projet, il y a Anna. Passionnée de tricot, cette orthophoniste lilloise a créé un blog, Délit Maille et a surtout eu la bonne idée de « tricoter l’actu ». En 2011, inspirée par une Anglaise qui avait reproduit le mariage princier de Kate et William avec des poupées de tricot, elle décide de faire pareil avec l’affaire DSK. Suivent alors d’autres personnages célèbres avec lesquels Anna raconte de petites histoires : Dodo la Saumure, Lady Gaga, Berlusconi, Sarkozy, Hollande, Liliane Bettencourt, Amy Winehouse...

Au début, Anna a fait ça « juste pour s’amuser » en publiant pour ses amis des photos de ses créations. Mais l’engouement a dépassé le cadre amical. Pour preuve : la Manufacture des Flandres et la Piscine, deux musées de Roubaix, lui ont ouvert leurs portes pour deux expos parallèles.
Sarkozy recevant Kadafi à Paris vu par Anna/Délit Maille

Sarkozy recevant Kadafi à Paris vu par Anna/Délit Maille

© Délit Maille
Le projet "Wool War One"

A l’occasion du Centenaire de la Première Guerre, La Piscine a de nouveau fait appel à Anna qui fait partie des neuf artistes sollicités pour s’exprimer autour de ce thème. Le musée d’art et d’industrie a donné carte blanche à la plasticienne pour imaginer trois installations commémorant la Grande Guerre. L’une d’elles, intitulée « Wool War One » doit mettre en scène 700 soldats de laine de 18 cm de haut qui représenteront toutes les nationalités présentes pendant le conflit.

Face à l’énormité de la tâche, Anna a lancé un appel via son blog. En trois jours, plus de 500 personnes se sont inscrites. Mais pour "garder un lien avec les tricoteuses", Anna a stoppé les inscriptions parmi lesquelles on compte un seul homme, un Brestois.
Anna (debout) et son bataillon de tricoteuses

Anna (debout) et son bataillon de tricoteuses

© France 3 Culturebox
Rendez vous en décembre 2014 pour découvrir cette étonnante armée de laine.

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !